Algérie : Un homme disparu depuis 1998 retrouvé séquestré chez son voisin

libération - Les réseaux sociaux ont permis à la gendarmerie algérienne de retrouver l’homme porté disparu depuis vingt-six ans

C’est un mystère vieux de presque trois décennies que la gendarmerie algérienne a pu résoudre, dimanche. En 1998, un homme âgé de 19 ans à l’époque disparaissait sans laisser de trace dans un village du centre d’Algérie. Vingt-six ans plus tard, âgé de 45 ans, il a finalement été retrouvé vivant, à deux pas de chez ses parents, séquestré dans le sous-sol de l’écurie d’un voisin.

Selon le communiqué du bureau du procureur du gouvernorat de Djelfa, que 20 Minutes a pu consulter, la gendarmerie a reçu un signalement via les réseaux sociaux expliquant qu’un homme disparu dans le village d’El-Guedid, à 300 km d’Alger, en 1998, se trouve séquestré chez son voisin. « Les policiers se sont rendus dans la maison indiquée et la personne disparue a été retrouvée », explique le communiqué.

Incapable de crier ou de fuir à cause d’un sort

Des proches de la victime, cités par des médias, ont affirmé qu’il pouvait voir et entendre les membres de sa famille à travers une ouverture dans l’enclos « mais était incapable de crier ou de fuir à cause d’un sort que son ravisseur lui avait jeté ». L’homme a été « pris en charge médicalement et psychologiquement », précise le bureau du procureur.

Le suspect, âgé de 61 ans a été interpellé. Les premiers éléments de l’enquête ont fait (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
« Agressions, vols, proxénétisme »… A Lille, les occupants d’un bidonville sommés de quitter les lieux « sans délai »
Eure : Au moins deux agents tués dans l’attaque d’un fourgon pénitentiaire
Roubaix : Pourquoi le maire inéligible pourrait garder son siège