Publicité

"Pourvu qu'il pleuve": pourquoi le nouvel album de Shay est un événement

"Nouvel album, nouveau flow pét*sse". Après cinq ans d'absence, la rappeuse belge Shay revient en force dans le monde de la musique ce vendredi avec un nouveau disque, baptisé Pour qu'il pleuve.

En mai dernier, lors de la première édition des Flammes, cérémonie de récompense dédiée au rap francophone, l'artiste de 31 ans avait livré un avant-goût ce projet en interprétant sur scène son single Jolie Go ainsi qu'un court extrait du titre Commando.

Plus déterminée et audacieuse que jamais, Shay est désormais prête à revenir et compte bien, avec ce troisième album, confirmer son statut de star du rap francophone.

Mannequin et jurée de "Nouvelle école"

Depuis le succès de son deuxième album Antidote, en 2019, Shay est attendue au tournant par ses fans. Mais ces dernières années, l'artiste belge a quelque peu délaissé la musique pour se consacrer à d'autres projets.

Ainsi, la rappeuse s'est notamment illustrée dans la mode en devenant égérie de la marque Burberry. En 2020, elle est également apparue en couverture de l'édition japonaise du magazine Vogue, une première pour une artiste francophone noire.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

La même année, Shay a aussi officié comme juré aux côtés de Niska et SCH dans le télécrochet rap de Netflix Nouvelle École. Désormais remplacée par Aya Nakamura dans la troisième saison du programme, la rappeuse a confié dans une interview au magazine Numéro que le tournage de l'émission - d'une durée d'environ "trois mois" par saison - était l'une des raisons du retard de son nouvel album.

"Le tournage dure une plombe! (...) J’avais l’intention de sortir mon album l’année dernière et ça a chamboulé tout mon calendrier", précise Shay.

Cette longue pause, Shay l'explique également par sa volonté de "prendre du temps" afin de livrer des disques le plus innovants et recherchés possible. "L'originalité et l'innovation c'est capital dans le rap parce que c'est une musique qui évolue continuellement", assure Shay auprès de Konbini.

"Donc, je prends du temps entre mes albums parce que je tiens toujours à innover, à explorer des sonorités. (...) J'ai surtout une longue phase quand j'aborde un album où je cherche dans tous les genres et après j'essaye de les maîtriser", ajoute-t-elle.

Un album-concept "abouti"

Une volonté d'innovation que l'on retrouve dans Pourvu qu'il pleuve. Pour ce nouvel album, Shay a donné le ton en dévoilant en avril 2022 le single DA, un titre fracassant accompagné d'un clip au design léché - réalisé par Guillaume Doubet (auteur de clips pour M Pokora et Gims), et inspiré du film Le Cinquième Élement - qui a notamment valu à l'artiste belge d'être repérée dans le monde entier.

Shay a ensuite transformé l'essai en proposant une succession de titres à l'esthétique travaillée et aux sonorités novatrices à l'instar du hit estival Jolie Go et son clip tourné à Kingston, en Jamaïque, du morceau Commando, inspiré de l'univers de Sin City et de Sans Cœur, en duo avec Niska, qui s’est classé dès sa sortie à la cinquième place du top single du SNEP, un record pour une rappeuse depuis Diam's en 2006.

Et ce changement de direction artistique est payant puisque Shay a également été nommée cette année aux Victoires de la Musique dans la catégorie "meilleure création audiovisuelle" pour le morceau Commando.

Selon Shay, Pourvu qu'il pleuve, sur lequel elle a convié les rappeurs Gazo et SCH est ainsi l'album "le plus abouti" de sa carrière à ce jour. "En 2024 on est là pour confirmer et transmettre le message de manière plus qualitative", déclare-t-elle au micro de La Boîte aux questions.

"Je voulais proposer un album-concept qui ne soit pas une simple suite de morceaux incohérents. Et je sais d’ores et déjà ce que je vais proposer en concert", poursuit-elle dans les colonnes du magazine Numéro.

Maintenant que son album est entre les mains du public, Shay peut désormais se concentrer sur ces shows à venir. Elle sera notamment présente cet été sur la scène du festival parisien We Love Green et promet un concert "iconique et sans précédent". "Je vais être à la hauteur de mes mots", conclut-elle dans une interview à La Boîte aux questions.

Article original publié sur BFMTV.com