Publicité

Accusé de viol, le gagnant de "Nouvelle École", Yuz Boy, affirme être "innocent"

Visé par une plainte pour viol, le rappeur Yuz Boy, gagnant de la saison 2 de la compétition rap de Netflix, Nouvelle École est sorti du silence. Sur Instagram et Twitter, l'artiste a affirmé ce samedi "être innocent" et de rien avoir à se reprocher.

"Bonjour à tous, je ne vais pas m'attarder sur le sujet, je suis innocent et je n'ai rien à me reprocher", a-t-il assuré sur les réseaux sociaux.

"Le cœur léger et serein, j'ai confiance en la justice qui fera son travail. Merci pour votre soutien", poursuit le rappeur.

Enquête en cours

Selon nos informations, Yuz Boy fait l'objet d'une plainte pour viol, déposée en août 2022 par une jeune femme - qui souhaite se faire appeler Capucine - et qui évoque plusieurs rapports sexuels non consentis entre fin 2020 et le printemps 2021.

Des accusations que Yuz Boy a démenties par le biais de son avocate, Alissia Dexet. Contacté par BFMTV.com, le parquet de Paris a confirmé que la plainte faisait l'objet d'une enquête en cours et que les parties seraient avisées "en temps voulu" du contenu de la procédure.

Interrogé par BFMTV.com, Netflix France assure également n'avoir été informé d'allégations concernant l'un des candidats que "quelques heures" avant la diffusion de la finale de Nouvelle École, le 31 mai dernier.

Capucine s'est décidée à porter plainte plus d'un an après les faits. Il lui a fallu ces nombreux mois pour, dit-elle, "sortir du déni". "Je n'avais pas la force nécessaire ni la santé mentale", confie-t-elle à BFMTV.com.

Aujourd'hui, la jeune femme, qui est tombée enceinte à la suite de ces rapports non consentis et s'est faite avortée, est suivie par un psychologue et un psychiatre. "Je suis en état de stress post-traumatique."

Article original publié sur BFMTV.com