Pourquoi le balcon de Buckingham sera si scruté ce jeudi

La famille royale réunie en juin 2019 pour assister à la parade militaire de Trooping the colour, le 8 juin 2019 - Daniel Leal - AFP
La famille royale réunie en juin 2019 pour assister à la parade militaire de Trooping the colour, le 8 juin 2019 - Daniel Leal - AFP

Les hommes sont en tenue militaire, les femmes portent des toilettes aux couleurs vives ou pastel. La reine Elizabeth II est au centre. Chaque année, début juin, la famille royale rejoue la "scène du balcon", d'où elle assiste au passage dans le ciel de la Royal Air Force, à la fin de la parade militaire Trooping the colour, célébrant l'anniversaire officiel de la reine.

En cette année de célébration du jubilé de platine de la reine, alors que des millions de Britanniques s'apprêtent à vivre quatre jours de liesse, et se pressent à Londres pour assister à la parade, la scène sera particulièrement scrutée.

• Qui y sera cette année?

Et surtout, qui n'y sera pas. "Après mûre réflexion, la reine a décidé que la traditionnelle apparition au balcon pour le Salut aux couleurs (Trooping the Colour) le jeudi 2 juin sera cette année limitée à Sa Majesté et aux membres de la famille royale qui effectuent des engagements publics officiels au nom de la reine", a indiqué un porte-parole du palais, le 6 mai dernier.

Une façon diplomatique d'écarter Andrew, privé de tout rôle officiel après avoir été éclaboussé par le scandale de l'affaire Epstein, mais aussi Harry et Meghan, qui se sont mis en retrait de la famille royale en 2020 et vivent aujourd'hui en Californie.

Au total, 18 membres de la famille royale, dont le prince héritier Charles et sa femme Camilla, ainsi que son fils William, son épouse Kate et leurs trois enfants, sont attendus au balcon à l'occasion de cette grande parade militaire. Il y aura également, le prince Edward, plus jeune fils de la reine, son épouse, et leurs deux enfants, la princesse Anne, la fille de la reine, et son mari, Sir Timothy Laurence. Mais aussi les cousins ​​​​de la reine, le duc et la duchesse de Gloucester, ainsi que le duc de Kent et la princesse Alexandra.

Il n'y a pas de liste préétablie de qui peut se tenir sur le balcon. Seuls la reine et le premier et deuxième dans l'ordre d'accession au trône ne peuvent sécher l'événement. Pas de positionnement particulier non plus. La reine est évidemment devant et au milieu, entourée des "membres seniors" de la famille royale.

• Une apparition très attendue

Cela fait deux ans que la parade du Salut aux couleurs ne s'est pas tenue. Elle a été annulée deux années de suite en 2020 et 2021 en raison de la pandémie. En plus de marquer l'anniversaire et le début des festivités du jubilé de la reine, cette présentation au balcon de Buckingham est aussi la première sans le prince Philip, disparu en avril 2021.

>> Retrouvez notre série événement Elizabeth II, la traversée du siècle sur la plateforme RMC BFM PLAY

• Un "moment symbolique"

C'est la reine Victoria qui a inauguré en 1851, le salut depuis le balcon, évoque le site officiel de la famille royale. Ce n'était pas pour la parade militaire, mais à l'occasion du lancement de l'Exposition universelle de Londres. C'est également Victoria qui a fait de Buckingham la résidence officielle de la famille royale.

"C'est un moment symbolique où la couronne et le peuple se rassemblent, souligne auprès de Bay to bay news, Ed Owens, historien et auteur de The Family Firm: Monarchy, Mass Media and the British Public 1932-1953. Cette apparition au balcon, ajoute-t-il, "a été popularisée comme un moment où la nation vient admirer la famille royale".

Le palais n'avait alors pas tout à fait la même configuration, et le balcon actuel n'existait pas. Il a été construit en 1913, lors de travaux sur la façade est du palais, ouverte sur le Victoria Memorial et le Mall. C'est là que le roi George V a annoncé aux Londoniens en août 1914, l'entrée en guerre de la Grande-Bretagne.

La future reine Elizabeth y est apparue aux côtés de son père, le roi George VI, en 1937. Elle avait alors 11 ans. On voit qu'elle maîtrise déjà à merveille son célèbre salut de la main.

L'anniversaire de la reine n'est pas le seul événement qui réunit la famille royale sur le balcon de Buckingham. La famille royale y apparaît également à l'occasion des mariages. Charles et Diana ont ainsi inauguré le "baiser sur le balcon", lors de leur mariage en 1981 suivis par Andrew et Sarah Ferguson en 1986, puis en 2011 du prince William avec Kate Middleton. Harry et Meghan n'y ont pas eu droit. Aussi futile ou daté puisse-t-il paraître, ce rendez-vous a en tout cas une vraie fonction.

"C'est très symbolique. Cela montre la durabilité de la monarchie, même si les visages changent", souligne Pauline Maclaran, professeure à l'Université de Londres, interrogée par la BBC.

"Le balcon fonctionne bien comme plateforme pour projeter la monarchie", abonde Heather Jones, autrice et professeure d'histoire à l'University College de Londres, auprès de la BBC. "Cela rend la famille royale visible mais en même temps conserve un sentiment de distance".

"Il y a une sorte d'éloignement qui est vraiment important", analyse Heather Jones. "Ils peuvent sembler accessibles, mais le balcon reste haut et hors de portée. Cela aide à maintenir cet équilibre royal de vouloir être pertinents en tant que 'famille nationale', mais en même temps élevé et spécial", souligne l'enseignante.

C'est une occasion de saluer la foule, amassée devant les grilles du palais, mais aussi de présenter les nouveaux membres de la famille royale. Meghan Markle a ainsi fait ses débuts sur le balcon en 2018 dans une robe rose pâle. Le prince Louis, plus jeune fils de Kate et William, y est apparu pour la première fois en 2019.

Une façon aussi pour le public de voir évoluer la famille royale, les nouvelles épouses et les jeunes enfants faisant leur apparition au fil des années, sur le fameux balcon. Un peu comme une photo de famille annuelle.

Seuls deux Premiers ministres britanniques ont eu les honneurs du balcon royal. Le premier est Neville Chamberlain, après les accords de Munich avec l'Allemagne, censés éviter le guerre, en 1938. Et Winston Churchill, en 1945, pour célébrer, avec les Britanniques, la fin de la guerre.

• Quand les enfants volent la vedette

Si les tenues sont scrutées, disséquées, analysées, tout comme les moindres gestes des personnes sur le balcon, il arrive que les enfants volent la vedette aux adultes. En 2018, à l'occasion du 92e anniversaire de la reine, l'image de la petite cousine du prince George, lui plaquant la main sur la bouche pour le faire taire, avait amusé le public.

En 2011, lors du mariage de William et Kate, lorsque les jeunes époux étaient apparus au balcon, pour y saluer le public et échanger un baiser, une petite fille à l'air boudeur, la petite Grace Van Cutsem avait provoqué l'hilarité du public, qui l'avait surnommée "Grumpy Grace".

Et les plus âgés se souviennent du tout jeune Harry âgé de 3 ans, dans les bras de sa mère, la princesse Diana, tirant la langue aux photographes.

Qui sera la star de cette édition 2022? Verdict ce jeudi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles