Publicité

Pont effondré à Baltimore: ce que l'on sait de l'accident provoqué par un bateau porte-conteneurs

Des images impressionnantes. En pleine nuit, le pont Francis Scott Key de la ville américaine Baltimore, grande ville industrielle et portuaire de l'est du pays, s'est effondré après avoir été percuté par un navire porte-conteneurs. D'importantes opérations de sauvetage sont toujours en cours. BFMTV fait le point sur la situation.

• Un navire a percuté le pont

À environ 1h30 heure locale (6h30 à Paris) ce mardi 26 mars, un porte-conteneurs battant pavillon singapourien, nommé Dali et long de 300 mètres, à destination du Sri Lanka, a percuté une pile du Francis Scott Key de Baltimore, un pont autoroutier à quatre voies est long de 2,6 km.

Il s'agit d'un axe nord/sud crucial pour les transports et l'économie de la côte est des États-Unis. Il porte le nom de Francis Scott Key, qui a écrit les paroles de l'hymne national américain, The Star-Spangled Banner.

En l'espace de quelques secondes, la quasi-totalité du pont s'est effondrée dans la rivière Patapsco, entraînant des véhicules et des personnes dans sa chute.

• Des opérations de secours compliquées

Très vite, une opération de sauvetage est mise en place incluant des bateaux, drones, hélicoptères et plongeurs. "De nombreuses équipes de sauvetage aquatique et de plongée du comté de Baltimore sont déployées sur les lieux de l'effondrement du pont Francis Scott Key et continuent de fournir de l'aide", ont affirmé les pompiers du comté de Baltimore.

Toutefois, les températures glaciales et la visibilité limitée sur le site de l'effondrement du pont (puisqu'il faisait nuit à Baltimore au moment de l'accident) "posent problème", a expliqué Kevin Cartwright, du service des pompiers de la ville, dans des propos rapportés par CNN.

En effet, l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique indique que la température de l'eau dans le port de Baltimore se situe actuellement entre 9 et 10°C.

• Six ouvriers recherchés

Sur les images rapidement diffusées sur les réseaux sociaux et sur les chaînes de télévision américaines, en plus de l'immense structure métallique qui s'effondre, on aperçoit des lumières qui semblent être celles de véhicules tombant dans l'eau.

Les opérations de sauvetage consistent donc ainsi en la recherche de personnes tombée dans la rivière. Selon le chef des pompiers de Baltimore James Wallace, le sonar "a détecté la présence de véhicules submergés".

Lors d'une conférence de presse, les autorités ont indiqué que deux personnes ont été sorties de l'eau par les secours dans la matinée. Le premier n'était pas blessé mais l'autre a été transporté à l'hôpital dans un état grave.

En outre, le secrétaire d'État aux transports du Maryland a affirmé que les équipes recherchaient toujours six personnes. Selon lui, il s'agit d'ouvriers contractuels qui travaillaient sur le pont au moment de son effondrement, afin de reboucher des nids-de-poule sur la chaussée.

Le gouverneur du Maryland a également indiqué que ces ouvriers ont arrêté les voitures avant l'impact avec le navire. En effet, le navire accidenté avait lancé un SOS.

"Ces personnes sont des héros", a-t-il affirmé.

De leur côté, aucun des vingt-deux membres de l'équipage qui se trouvaient à bord du navire n'est blessé, selon la société gestionnaire. Pour l'heure, ils doivent toutefois rester dans le bateau pour des raisons de sécurité.

• Un "problème électrique" du bateau

Le gestionnaire du porte-conteneurs Dali a affirmé que les causes de l'effondrement du pont "restent à déterminer". De son côté, le commissaire de police de Baltimore, tout comme le FBI, a assuré qu'il n'y avait "absolument aucune indication" que l'incident était intentionnel ou d'origine terroriste.

Selon une information du média américain ABC, un rapport de l'Agence pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures indique que le porte-conteneurs a "perdu sa propulsion" alors qu'il quittait le port et a averti les autorités du Maryland d'une possible collision avec le pont.

Le gouverneur du Maryland a indiqué que "l'équipage a informé les autorités d'un problème d'alimentation électrique". Des images montrent, en effet, les lumières du navire s'éteindre par deux fois dans les minutes précédant le drame.

• L'état d'urgence décrété

Dans la matinée suivant l'accident, le gouverneur du Maryland a déclaré l'état d'urgence. Les automobilistes ont été invités à repousser leurs déplacements ou trouver des itinéraires alternatifs dans la zone du pont Francis Scott Key. En outre, les services de police locaux ont appelé "dans la mesure du possible" les habitants de Baltimore à télétravailler.

Le transport maritime "suspendu jusqu'à nouvel ordre" dans le port de Baltimore. Les secours surveillent également l'éventualité d'une fuite de carburants, les autorités estiment qu'il n'est pas encore possible de confirmer ou non cette possibilité.

Le maire de Baltimore Brandon Scott a déploré "une tragédie inconcevable".

• Une enquête en cours

Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'accident et le FBI est notamment impliqué. Cette investigation devra également expliquer comment le choc causé par un navire seul a pu détruire plusieurs arches du pont métallique.

Même si le porte-conteneurs long de 300 mètres dispose d'une puissante force d'inertie, a fortiori avec sa cargaison, "l'ampleur des dommages à la superstructure du pont semble disproportionnée par rapport à la cause, c'est un sujet à creuser dans les investigations", a commenté auprès de l'AFP le professeur Toby Mottram, un expert en structures de l'université britannique de Warwick.

En 2023, plus de 52 millions de tonnes de marchandises étrangères sont entrées aux États-Unis via le port de Baltimore, selon un récent communiqué du bureau du gouverneur du Maryland. Cela représente une valeur de plus de 80 milliards de dollars. Sa mise à l'arrêt temporaire pourrait avoir un impact économique important sur la région.

Article original publié sur BFMTV.com