Publicité

Pont effondré à Baltimore : deux personnes secourues des eaux, au moins 7 disparus

Les secours de la ville de Baltimore (États-Unis) ont livré ce mardi 26 mars à midi le premier bilan des opérations de secours après l'effondrement d'un pont. Deux personnes ont été secourues, sept au moins restent portées disparues.

Les opérations de secours se poursuivent à Baltimore. Ce mardi matin, le pont Francis Scott Key de la ville de la côte est des États-Unis s'est effondré après avoir été percuté par un grand navire. Dans une conférence de presse, le chef des pompiers James Wallace indique que les autorités ont sorti deux personnes de l'eau ce matin.

James Wallace ajoute que les opérations de sauvetage se poursuivent, notamment pour retrouver "sept personnes à ce stade". "Notre sonar a détecté la présence de véhicules submergés dans l'eau", a-t-il ajouté.

Lors de ce point presse, le maire de la ville, Brandon Scott, a en parallèle affirmé que la priorité est mise sur les opérations de recherches et de sauvetage.

Peu d'informations sont connues à ce stade sur l'identité des disparus ou des personnes sorties de l'eau. Le gérant des opérations de secours a précisé qu'aucun membre de l'équipage du navire n'a été blessé ou renversé par-dessus bord. Un point confirmé dans la foulée par les gestionnaires du navire, Synergy Marine Group.

"Tous les membres de l'équipage, y compris les deux pilotes, ont été retrouvés et aucun blessé n'est à déplorer" a indiqué l'entreprise dans un communiqué publié sur son site internet.

La ville en état d'urgence, pas "d'indication" terroriste

La collision entre le navire et le pont pourrait relever d'un incident. À ce stade, la police a simplement précisé qu'il n'y a "pas d'indication" d'un acte terroriste derrière ces événements. Une précision qui se fait dans un contexte de tensions, après l'attentat meurtrier de Moscou survenu vendredi dernier.

Malgré tout, la ville de l'État du Maryland a été placée en état d'urgence par le gouvernement de l'État, Wes Moore. "Nous travaillons avec une équipe interagences pour déployer rapidement les ressources fédérales de l'administration Biden", a-t-il spécifié dans son message.

Ces ressources s'avéreront utiles. Les températures glaciales et la visibilité réduite sur le lieu de l'effondrement "posent problème" dans ces opérations de secours selon les pompiers cités par CNN.

Article original publié sur BFMTV.com