Une des petites-filles de Mandela accuse Harry et Meghan d'utiliser son nom pour gagner de l'argent

Meghan et Harry aux Invictus Games à La Haye, le 17 avril 2022. - Sem van der Wal - ANP - AFP
Meghan et Harry aux Invictus Games à La Haye, le 17 avril 2022. - Sem van der Wal - ANP - AFP

Harry et Meghan n'ont pas des ennemis qu'au sein de la famille royale. Le couple a réussi à se mettre à dos la famille Mandela. Ndileka Mandela, l'une des petites-filles de Nelson Mandela s'est ainsi agacée dans The Australian, du fait que le couple utilise dans son documentaire Netflix Live to lead (Des vies à mener, leaders dans l'âme, en français) le nom de son grand-père.

"Cela a été inspiré par Nelson Mandela, qui a dit 'ce qui compte dans la vie, n'est pas le simple fait d'avoir vécu, c'est la différence que nous avons apportée à la vie des autres", lance ainsi le prince Harry d'un ton grave, dans la bande-annonce du documentaire.

"Gagner des millions"

"Je ne crois pas que lui et Meghan aient jamais rencontré mon grand-père, peut-être quand Harry était jeune au palais de Buckingham, mais ils utilisent ses citations dans le documentaire pour attirer les gens et gagner des millions sans que la famille Mandela en bénéficie", pointe Ndileka Mandela.

Elle s'agace également de ce que le couple compare ses propres batailles pour quitter la famille royale, avec celui de Nelson Mandela.

"Il n'y a aucune comparaison possible", balaiela petite-fille de Mandela. "Je sais que la Fondation Nelson Mandela a soutenu l'initiative, mais des gens ont volé les citations de grand-père pendant des années et ont utilisé son héritage parce qu'ils savent que son nom fait vendre - Harry et Meghan ne sont pas différents d'eux

"C'est toujours ennuyeux"

Si elle assure avoir "fait la paix avec les gens qui utilisent le nom de [son] grand-père", Ndileka Mandela, estime que "c'est toujours profondément bouleversant et ennuyeux à chaque fois que cela se produit".

Cette série documentaire en sept épisodes fait partie du juteux contrat - 100 millions de dollars - des Sussex avec Netflix. D'autres personnalités y sont citées telles que la juge de la Cour suprême américaine, Ruth Bader Ginsburg ou Greta Thunberg. Mais aussi la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, qui l'ignorait et a découvert qu'elle en faisait partie.

Le couple a également produit un documentaire sur les Invictus Games. Et Netflix a diffusé début décembre la série documentaire Harry & Meghan, que le couple n'a pas produit, mais qui raconte leur histoire, de leur rencontre à leur départ pour la Californie. Un documentaire qui a fait fortement réagir au Royaume-Uni, et a surtout eu pour effet de renforcer la sympathie du public pour William et Kate.

Article original publié sur BFMTV.com