Publicité

"Je pense qu'on a gagné": Jérôme Bayle annonce la levée du blocage sur l'A64 dès samedi

Des annonces convaincantes? À l'issue des annonces de Gabriel Attal pour résoudre la crise des agriculteurs, les réactions se font attendre. Officiellement, les syndicats ne s'exprimeront qu'à 20 heures sur la suite du mouvement, ce vendredi 26 janvier.

De son côté, Jérôme Bayle, figure de proue du mouvement, a annoncé devant Gabriel Attal que l'A64 serait débloquée au niveau de Carbonne (Haute-Garonne) dès samedi midi.

"On a demandé trois mesures, on a eu trois mesures. Je pense qu'on a gagné", a-t-il assuré en réaction aux annonces du gouvernement.

Des mesures suffisantes?

GNR, retenues d'eau, aide sur la MHE... L'éleveur du sud-ouest a jugé ses demandes entendues. Dans sa prise de parole d'environ trois-quarts d'heure, le Premier ministre Gabriel Attal a égrainé une dizaine de mesures.

Les plus importantes visent à soulager la trésorerie des exploitants, ou à simplifier des questions administratives. Mais est-ce suffisant pour apaiser les agriculteurs, au terme de dix jours de manifestations non interrompues?

Le mot de la fin devrait revenir à la FNSEA ainsi qu'aux Jeunes agriculteurs, les deux organisations fédérant les agriculteurs à travers du pays. Les deux organisations s'exprimeront à 20 heures, chacune de leur côté.

En parallèle, comme le montre la carte de BFMTV, des dizaines de points de blocage restent actifs. Les véhicules lourds restent aux abords de Paris. Dans le même temps, la préfecture d'Agen est à nouveau prise pour cible par les agriculteurs.

Article original publié sur BFMTV.com