Publicité

Pays-Bas: un automobiliste reçoit une amende pour téléphone au volant alors qu'il se grattait la tête

Un quiproquo qui coûte cher. Aux Pays-Bas, tout comme en Allemagne, des radars, utilisant l'intelligence artificielle sont capables de détecter les automobilistes qui téléphonent au volant.

C'est ainsi qu'un Néerlandais, Tim, explique sur le blog de son entreprise spécialisée dans la data, avoir reçu une amende 380 euros pour une telle infraction, révèle le quotidien belge La Libre.

"Cela a été un peu un choc, je ne m'en souvenais pas", a-t-il déclaré.

Doutant des faits, cet habitant de Etch, dans le sud des Pays-Bas non loin de la frontière belge, a cherché à prouver son innocence en consultant les photos de son infraction. Il l'assure désormais: il se grattait la tête.

"L'analyse d'une telle photo au flash est très proche de mon travail. Je crée moi-même des algorithmes qui éditent et analysent les images", souligne Tim qui s'est même appliqué à reproduire la scène via un algorithme "de détection d'objets en temps réel".

Une erreur technique et humaine

"Dès que ma main vide se porte à mon oreille, la vidéo montre que l'algorithme peut simplement signaler la présence d'un téléphone. Ce n’est donc pas exact et c’est probablement aussi ce qui s’est passé avec l’algorithme de la police", a-t-il détaillé.

Ce Néerlandais estime donc être victime d'une double erreur: une erreur de l'algorithme et une erreur du policier chargé de juger si l'infraction a réellement été commise.

"Je pense que ce serait amusant d'aider la police à améliorer l'algorithme et le processus qui l'entoure", a-t-il plaisanté.

Ce dernier a déposé un recours devant le tribunal.

Article original publié sur BFMTV.com