Le pape François invité à Marseille en septembre pour une rencontre d’évêques

Le pape François lors de sa dernière visite éclair en France, le 25 novembre 2014. Le souverain pontife argentin s’est alors servi de discours au Parlement européen et au Conseil de l’Europe pour insister sur la nécessité d’un changement économique et social urgent.
YVES HERMAN / AFP Le pape François lors de sa dernière visite éclair en France, le 25 novembre 2014. Le souverain pontife argentin s’est alors servi de discours au Parlement européen et au Conseil de l’Europe pour insister sur la nécessité d’un changement économique et social urgent.

VATICAN - La dernière visite papale en France remonte à 2014. Sachant qu’il envisageait de se rendre sur place, le cardinal Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, a invité le pape François à venir dans la cité phocéenne le samedi 23 septembre, à l’occasion des « Rencontres méditerranéennes » organisées par le diocèse du 18 au 24 septembre, a annoncé celui-ci ce vendredi 20 janvier dans un communiqué.

« Les Rencontres méditerranéennes permettront à des évêques et à des jeunes des cinq rives de la Méditerranée de se retrouver, de partager leurs expériences particulières et de réfléchir à ce qui, dans la spécificité des expériences de chacun, peut bénéficier à tous », précise ce document.

« La Méditerranée fait face à plusieurs grands défis : crises politiques, inégalités économiques, migrations humaines et changement climatique. Pour relever ces défis, elle dispose d’un patrimoine culturel et historique d’une immense richesse », plaide le diocèse de Marseille, sur son site internet, en expliquant que « le cardinal Aveline a invité le pape François à participer à ces rencontres le samedi 23 septembre. »

Créé Cardinal fin août, Mgr Aveline, particulièrement engagé dans le dialogue interreligieux, est d’ailleurs considéré comme proche de la ligne sociale du pape argentin François, qui l’a encore tout récemment reçu au Vatican, le 12 janvier.

Plus un pape depuis 1533

Mi-décembre, le pape François avait déjà indiqué, dans un entretien au quotidien espagnol ABC, qu’il envisageait de se rendre à Marseille en 2023 à l’occasion de cette rencontre d’évêques sur la Méditerranée, précisant toutefois qu’il ne s’agirait pas d’une visite officielle du chef de l’État du Vatican en France. « Je suis allé à Strasbourg (en 2014), mais pas pour la France, sinon pour visiter les institutions européennes », avait-il alors rappelé.

La dernière édition de cette rencontre des évêques de Méditerranée s’était tenue en février 2022 à Florence, mais le pape avait dû renoncer à y assister.

La dernière visite d’un souverain pontife à Marseille remonte, elle, à 1533, avec la venue de Jules de Médicis, l’oncle de Catherine de Médicis, pape depuis dix ans sous le nom de Clément VII. Il était venu à Marseille pour le mariage du fils cadet du roi François Ier, le futur roi Henri II, à Catherine de Médicis.

Selon le diocèse de Marseille, seuls deux papes en exercice sont jusque-là venus à Marseille : le bienheureux Urbain V, au XIVe siècle, et donc Clément VII, au XVIe siècle. Le pape Benoît XIII, Pedro de Luna, était également venu à Marseille au XVe siècle, mais il a par la suite été qualifié d’antipape.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi