En Ouganda, un patient décède du virus Ebola : la maladie n'avait pas tué depuis 2019

Les autorités sanitaires de l’Ouganda ont déclaré une épidémie d’Ebola (Getty Images) (Getty Images)

Ce pays d'Afrique affronte une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola. Un homme de 24 ans est décédé.

L'Ouganda retient son souffle. Ce mardi 20 septembre, les autorités sanitaires ont annoncé le décès d'un homme de 24 ans. Une première depuis 2019. En conséquence, les experts sanitaires du pays ont déclaré une épidémie. Huit cas suspects sont actuellement pris en charge dans une structure de santé, une investigation a été menée par l’équipe nationale sur six décès suspects dans le district.

"C’est la première fois depuis plus d’une décennie que l’Ouganda signale une épidémie du virus Ebola Soudan. Nous travaillons étroitement avec les autorités sanitaires nationales pour enquêter sur la source de cette épidémie, tout en soutenant les efforts visant à rapidement déployer des mesures de contrôle efficaces", a expliqué la Dre Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique. Avant d'ajouter : "L’Ouganda n’est pas novice en matière de maîtrise efficace d’Ebola. Grâce à son expertise, des mesures ont été prises pour rapidement détecter le virus et nous pouvons compter sur ce savoir pour arrêter la propagation des infections".

Un taux de mortalité de 50%

La maladie à virus Ebola - aussi appelée fièvre hémorragique est une maladie grave, elle est souvent mortelle chez l'Homme sans prise en charge rapide. En effet, le taux de mortalité est d'environ 50%. Comme se fait la contamination ? "Le virus se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage ensuite dans les populations par transmission interhumaine", détaille l'OMS. Le virus se manifeste par une importante fatigue, des douleurs musculaires, des maux de tête et de gorge. Les patients souffrent aussi de vomissements, de diarrhée et d'une éruption cutanée. Les premiers symptômes peuvent apparaître entre 2 et 21 jours (moyenne de 8 jours) après la contamination

Actuellement, il n'y a aucun cas du virus Ebola en France.

VIDÉO - Le virus de la polio détecté dans les eaux usées de New York