Publicité

OM-Nantes: furieux contre l'arbitrage, le FCN demande des "explications" et la publication des conversations entre arbitres

Un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang a permis de confirmer l'embellie marseillaise sous les ordres de Jean-Louis Gasset. Mais si le club phocéen a dominé Nantes (2-0) ce dimanche en clôture de la 25e journée de championnat, les Canaris ont pesté contre l'arbitrage. Après les coups de gueule de Waldemar Kita et Jocelyn Gourvennec en marge du match, le club nantais a dégainé ce lundi un communiqué pour pointer du doigt plusieurs décisions du VAR et de l'arbitre M. Letexier.

"A la suite de la rencontre de la 25e journée contre l'Olympique de Marseille et à de nouvelles erreurs d’arbitrage, le FC Nantes souhaite obtenir des explications claires de la Direction de l’arbitrage", a indiqué Nantes dans un message diffusé sur son site. "Le club demande par ailleurs la communication des échanges entre le VAR et M. Letexier suite à la faute évidente non sifflée commise sur Moses Simon ainsi que sur la succession de mains commises dans la surface de réparation olympienne."

>> Revivez OM-Nantes (2-0)

"Le FC Nantes ne peut que déplorer cette succession de décisions arbitrales erronées"

Avec cette troisième défaite lors des quatre dernières rencontres, Nantes a reculé à une dangereuse place de barragiste au classement. Seulement seizième de L1 avant les neuf ultimes journées de la saison, les Canaris se retrouvent en grand danger. Cette peur de la relégation et les enjeux sportifs de la fin de saison expliquent en partie cette nouvelle critique appuyée contre l'arbitrage.

"Respectueux des instances et de tous les acteurs du football français, le FC Nantes ne peut que déplorer cette succession de décisions arbitrales erronées en sa défaveur depuis plusieurs semaines", a encore assuré le club de Loire-Atlantique.

A l'image de Nantes, plusieurs clubs de Ligue 1 ont exprimé une certaine frustration au sujet de l'arbitrage depuis quelques semaines et mois alors que la DTA traverse une crise profonde sur fond de guerre des chefs entre Antony Gautier, patron des arbitres et Stéphane Lannoy, directeur technique délégué à l'arbitrage professionnel. Ce dernier a même été convoqué à entretien par la FFF avant un probable licenciement.

Article original publié sur RMC Sport