Olivier Minne et son coming-out : l'animateur a "ressenti la nécessité de le dire", franches confidences

Olivier Minne a peut être traversé des passages à vide, lesquels l'ont poussé à s'exiler aux États-Unis, mais il n'a jamais quitté le coeur des Français. L'animateur est même toujours aussi populaire 35 ans après le début de sa carrière à la télé. C'est la raison pour laquelle France 2 lui fait toujours autant confiance pour animer Fort Boyard. Il s'agit d'ailleurs là de sa 20e saison. Toute l'équipe lui a alors naturellement fait une petite surprise sur le tournage il y a quelques mois, ce qui l'a beaucoup ému comme en témoigne la vidéo de notre diaporama.

Toujours présent à l'antenne donc, également au quotidien avec Tout le monde a son mot à dire, il reste néanmoins très discret. Ce fut alors une grande surprise lorsqu'en 2014, il annonçait être "hétéromo" au micro de RMC. Et en 2017, il confirmait se "définir comme gay" dans les pages de Télé 7 jours. "J'ai utilisé cette pirouette car je ne voulais pas renier les histoires que j'ai pu avoir avec des femmes (...). Aujourd'hui, je me définirais comme gay. Je ne suis jamais passé par cette phase de dissimulation car tout s'est passé tranquillement dans une famille qui ne se posait pas de questions sur ça", confiait-il à l'époque.

Depuis, Olivier Minne avait retrouvé sa réserve naturelle. Mais, à l'occasion d'une nouvelle interview pour Télé 2 semaines dont il fait la couverture, l'animateur est revenu sur son coming-out....

Lire la suite


À lire aussi

"J'ai ressenti un poids" : Keen'V stérile, ses confidences touchantes sur la paternité
Benoît Paire au plus mal et "dégoûté" par le tennis : il ne joue plus que pour l'argent, confidences franches
Corinne Touzet "loin d'être une mère exceptionnelle" : confidences franches sur sa fille Jeanne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles