Ocean Viking : La France dénonce le « comportement inacceptable » de l’Italie

Migrants look on and wait on the deck of the
VINCENZO CIRCOSTA / AFP Migrants look on and wait on the deck of the "Ocean Viking" rescue ship of European maritime-humanitarian organisation "SOS Mediterranee" in the Gulf of Catania in the Mediterranean Sea in international waters on November 6, 2022. - The NGO said it was the first time it had pleaded for direct help from the governments of France, Greece and Spain to help find a port for 234 people rescued after Italy and Malta failed to answer and as humanitarian groups said on November 6, 2022, that Italy had broken international law by refusing to let in migrants from four humanitarian rescue ships, the Rise Above, Humanity 1, Ocean Viking and Geo Barents that were waiting at sea carrying over 1,000 people saved as they were trying to reach Europe. (Photo by VINCENZO CIRCOSTA / AFP)

INTERNATIONAL - Le gouvernement français a dénoncé ce mardi 8 novembre le « comportement inacceptable » des autorités italiennes qui refusent d’autoriser à accoster le navire Ocean Viking, qui se trouve au large de la Sicile, avec 234 migrants à bord.

L’attitude des autorités italiennes est « contraire au droit de la mer et à l’esprit de solidarité européenne », a déclaré une source gouvernementale française à l’AFP. « Nous attendons autre chose d’un pays qui est aujourd’hui le premier bénéficiaire du mécanisme de solidarité européen », a ajouté cette source.

Plus tôt dans la soirée, la nouvelle Première ministre italienne d’extrême droite Giorgia Meloni avait remercié la France qui selon elle acceptait d’accueillir l’Ocean Viking dans un de ses ports.

« Nous voulons dire à quel point nous apprécions la décision de la France de prendre sa part de responsabilité face à l’urgence migratoire, qui jusqu’à présent reposait sur les épaules de l’Italie et de quelques autres pays méditerranéens, en ouvrant ses ports au navire Ocean Viking, » a déclaré Giorgia Meloni dans un communiqué.

234 migrants bloqués à bord du bateau depuis 18 jours

Selon AGI, une agence de presse italienne, la question a été réglée entre Giorgia Meloni et le président français Emmanuel Macron lors la Cop27 en Égypte.

À Paris, le ministère français de l’Intérieur a précisé que le navire se trouve « pour l’instant » dans les « eaux italiennes », « jusqu’à demain (mercredi, NDLR) midi au moins ».

Plus tôt dans la journée ce mardi, l’ONG SOS Méditerranée avait demandé à la France d’assigner un port sûr pour le débarquement des 234 migrants, bloqués à bord du bateau depuis 18 jours.

« On est dans une impasse totale face au silence de l’Italie », a expliqué la directrice de SOS Méditerranée, Sophie Beau.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi