Les nouvelles et sombres prédictions du «Dr Catastrophe», Nouriel Roubini

© Yonhap News/Newscom/SIPA

En 2005, cet économiste américain d’origine turque avait annoncé que les prix des maisons aux Etats-Unis cachaient une vague spéculative qui allait couler l’économie mondiale. Trois ans plus tard, la crise des subprimes lui a donné raison.
Surnommé Dr Doom ou Dr Catastrophe pour ses funestes prévisions, Nouriel Roubini revient à la charge dans une tribune publiée par le journal britannique The Guardian. Et la litanie de désastres qu’il anticipe confirme que son surnom n’est pas usurpé.

Trois menaces imminentes aux conséquences inquiétantes

Concernant l’économie, il craint un remake de la crise de 2008. En pire. Inflation et récession, dette publique et privée, vieillissement de la population et risque d’effondrement de nos systèmes de retraite et de santé… Trois menaces imminentes aux conséquences très inquiétantes : «En 2008, j'ai prédit à juste titre que nos cycles virulents d'expansion et de ralentissement entraîneraient un effondrement économique total. Je crains que nous ne soyons à nouveau confrontés à cette perspective», explique Nouriel Roubini.

Creusement des inégalités, mise en cause des démocraties libérales

L’économiste prend l’exemple de la Grande-Bretagne, au plus mal depuis le passage éclair de Liz Truss à Downing Street : «Les économies avancées comme le Royaume-Uni commencent à être évaluées comme des marchés émergents après des politiques économiques et fiscales désastreuses. Les bulles du private equity, de l'immobilier, du capital-risque et des cryp...


Lire la suite sur ParisMatch