Noé Elmaleh en couple : le fils de Gad passe un sacré cap avec sa chérie Johanna !

BestImage
BestImage

Voilà qui explique qu'ils se soient envolés, ensemble, à l'autre bout de l'Europe ! Cet été 2022, Noé Elmaleh, le fils de 21 ans de Gad Elmaleh et de la comédienne Anne Brochet, est parti à la découverte de la Grèce, et plus particulièrement de la très romantique île de Santorin, située dans les Cyclades. Bien sûr, le jeune homme n'avait pas l'intention de se rendre sur l'un des lieux les plus romantiques du monde entier en solitaire : il avait amené, dans ses valises, sa chère et tendre Johanna.

Trois ans d'amour

On aurait pu penser que le choix de cette destination présageait une demande en mariage. Et sait-on jamais, peut-être aura-t-elle lieu en toute discrétion, à l'abri d'un coucher de soleil. S'ils en dévoilent peu à propos de leur séjour, les tourtereaux ont, en revanche, donné la raison principale de ce périple - outre le fait qu'ils aient envie de manger des souvlakis et de griller sous les rayons du soleil : les amoureux célèbrent, le mercredi 3 août 2022, leur anniversaire. Sur son compte Instagram, Johanna Marques, la compagne de Noé Elmaleh, a effectivement partagé une photographie sur laquelle ils apparaissent tous deux, très complices, devant un ciel multicolore. "Trois ans d'amour", écrit simplement la jeune fille.

Le temps file et leur flamme reste intacte, c'est certain. Mannequin de profession, ayant défilé pour Zadig & Voltaire ou encore Dolce & Gabbana, Noé Elmaleh est le fils...

Lire la suite


À lire aussi

Florent Pagny : Son fils Inca, en couple, passe un cap important avec son amoureuse
Ingrid Chauvin en couple : l'étonnant "cadeau" de son fils Tom à son nouveau chéri...
Jérôme et Lucile (L'amour est dans le pré) : Le couple passe un cap avant le mariage

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles