Nikolas Cruz, tueur du lycée de Parkland, doit-il être condamné à mort ?

Carline Jean/AP/SIPA

Les audiences visant à déterminer si Nikolas Cruz, tueur du lycée de Parkland, doit être condamné à mort, ont débuté lundi en Floride.

«Mon prénom est Nik. Je vais devenir le prochain tueur du lycée de l’année 2018. Mon but est de tuer au moins 20 personnes avec un AR-15. Ca va être un grand évènement et quand vous allez me voir aux informations, vous saurez qui je suis. Vous allez tous mourir… J’ai hâte». Ces mots ont été prononcés par le tueur du lycée de Parkland , en Floride, trois jours avant de passer à l’acte . Le jeune homme qui était à l’époque âgé de 19 a assassiné 17 personnes (14 élèves et trois membres du personnel) le 14 février 2018. Les audiences visant à déterminer s’il sera oui ou non condamné à la peine capitale ont débuté lundi aux Etats-Unis. A l’ouverture du procès, le procureur Mike Satz a affirmé que cette tragédie avait été «planifiée» et qu’il s’agissait d’un «crime de masse». Au total, 139 balles ont été tirées dans le bâtiment 12 où la fusillade a été commise.

A lire :Dans les pas du tueur de Floride

"Même la peine de mort n’est pas assez"

En octobre 2021, l’accusé a plaidé coupable des 17 charges de meurtres retenues contre lui. «Je suis vraiment désolé pour ce que j’ai fait et je dois vivre avec ça tous les jours», avait-il déclaré au tribunal. A présent, il estime que ce sont les survivants et familles des victimes qui devraient décidé si oui ou non il doit être condamné à mort. Mais tous ne sont pas d’accord. Cameron Kasky, ancien élève et désormais militant pour une réforme sur les armes à feu aux Etats-Unis, a déclaré qu’une condamnation à mort était «barbare». Selon lui, rapporte ABC News , «elle ne ramènera pas les victimes parmi nous» et ne fera que «produire un faux sentiment de justice qui en réalité n’arrivera que lorsque les fabricants d’armes et politiciens qui les supportent seront tenus pour(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles