Publicité

Nantes-Lens: "Ça peut finir avec une jambe cassée", les Lensois choqués par la faute non-sifflée de Zézé

Après sa victoire à Toulouse (0-2) la semaine dernière, Lens a enchaîné un deuxième succès consécutif à l'extérieur samedi soir sur la pelouse de Nantes (0-1), revenant ainsi à trois petits points du podium de la Ligue 1.

Artisan du succès avec son but à la 48e minute, le milieu offensif David Pereira Da Costa a réalisé un gros match pour permettre aux Sang et Or de s'imposer. Mais on se souviendra également que, quelques secondes plus tard, ce dernier aurait tout aussi bien pu quitter le terrain sur blessure après l'énorme tacle de Nathan Zézé.

Pereira Da Costa s'en sort bien, Zézé aussi

Aux abords de la surface, le défenseur nantais a manqué son intervention et son tacle, les deux pieds décollés, est venu se loger sur le tibia gauche du Portugais, laissant celui-ci au sol. Pris en charge par le staff médical lensois pendant plusieurs secondes, Da Costa est passé tout près du pire et l'arbitre de la rencontre Florent Batta n'a pourtant pas été appelé par le corps arbitral en charge de la VAR pour revisionner l'action, et prendre ainsi une sanction appropriée. Au lieu de cela, peu après, le jeu a repris comme si de rien n'était, sans qu'aucun avertissement ne soit adressé à Zézé...

"Ca peut finir avec une jambe cassée"

Après le match en conférence de presse, l'adjoint de Franck Haise, le coach lensois, n'a pas manqué de revenir sur cette situation. "Je pense que quand on revoit les images, pour moi c'est choquant", a expliqué Lilian Nallis. "Je m'étonne que la VAR, qui a pourtant checké les images, n'ait rien prononcé. C'est un grand étonnement, pour moi ça peut finir avec une jambe cassée."

Heureusement, plus de peur que de mal pour le joueur des Sang et Or, qui s'en sort décidément bien au vu du tacle.

Article original publié sur RMC Sport