Publicité

Nantes-Lens: le geste très dangereux de Zeze non signalé par la VAR et Stéphanie Frappart

Un geste très dangereux. Nathan Zeze, défenseur central du FC Nantes, s'est illustré par un très mauvais geste, après une sucession d'interventions défensives face à Lens ce samedi (0-1). Le jeune de 18 ans est venu tacler des deux pieds décollés sur les mollets de David Pereira Da Costa, alors que le numéro 10 lensois cherchait Elye Wahi dans la profondeur.

Elye Wahi avait d'ailleurs failli subir le même sort que le jeune milieu offensif lensois, puisqu'avant cette intervention spectaculaire et dangereuse, Nathan Zézé avait déjà taclé le numéro 9 de Lens, qui avait esquivé le premier geste. Il s'y était repris une seconde fois, cette fois-ci pour découper Andy Diouf, afin d'enfin réussir à planter ses crampons sur les chevilles de David Pereira da Costa.

L'arbitre, qui n'intervient pas en premier lieu, revient sur la faute parce que le numéro 10 lensois reste au sol et qu'Alban Lafont vient prendre de ses nouvelles. Pendant que les soigneurs interviennent, monsieur Batta discute avec la VAR, mais décide de ne rien siffler, pressé par Pedro Chirivella et Nicolas Pallois. Nathan Zeze lui ne bronche pas et observe David Pereira Da Costa se faisant soigner.

L'attaquant lensois finit par se relever et reprendre sa place, avec Franck Haise qui fulmine en tribunes. Sur le terrain, les joueurs lensois eux ont tenté de peser sur la décision arbitrale, en vain.

Article original publié sur RMC Sport