Publicité

"Je n'ai jamais sauté aussi haut de ma vie": les images du contre surréaliste d’Anthony Edwards à la dernière seconde

Une action aussi sensationnelle que décisive. Dans la nuit de jeudi à vendredi, lors de la saison régulière de NBA, Anthony Edwards a donné la victoire aux Minnesota Timberwolves face aux Pacers d’Indiana sur un contre irréel juste avant le buzzer. En l’espace d’une poignée de secondes, le temps de traverser le terrain, le coéquipier de Rudy Gobert s’est mué en héros d’une toute une franchise.

Alors que les Timberwolves mènent 113-111 et qu’il reste sept secondes à jouer, Edwards loupe son lancer franc et donne ainsi l'opportunité aux Pacers d’arracher la prolongation. Trouvé en transition, Aaron Nesmith attaque le panier pour inscrire un lay-up et ainsi permettre à son équipe d’égaliser. Mais c’était sans compter le retour d’Edwards, revenu comme un boulet de canon pour contrer la tentative du joueur des Pacers en atteignant une hauteur assez folle. Le buzzer retentit dans la foulée, les Wolves peuvent exulter.

"Je me suis cogné la tête contre le cercle oui, ça fait un peu mal"

Sur l’action, le N°1 de la draft 2020 atteint une telle hauteur que sa tête vient heurter l’arceau. Déséquilibré, l’arrière américain retombe même lourdement sur le sol. "Ma tolérance à la douleur est élevée, s’est amusé Edwards à la télévision américaine juste après la rencontre. Je me suis cogné la tête contre le cercle oui, ça fait un peu mal. Et j'ai atterri sur mon poignet. Je l'ai vu arriver, j'ai vu qu'il allait aller au lay-up et je me suis juste dit 'Je vais aller chercher ça'. Je n'avais jamais sauté aussi haut de ma vie." Le point final d’une soirée exceptionnelle pour Edwards, auteur de 44 points avant cette action d’éclat.

Cette victoire est primordiale pour les Wolves, qui conservent ainsi la tête de la Conférence ouest avec un bilan de 44 victoires pour 19 défaites, juste devant le Thunder d’Oklahoma City (43 victoires, 19 défaites). Elle permet aussi de redonner un peu le sourire à un groupe qui a appris la grave blessure au genou d’un de ses leaders, Karl-Anthony Towns, absent pour une durée indéterminée. Toujours aussi précieux, Rudy Gobert a de son côté compilé 18 points, 14 rebonds et trois contres.

Article original publié sur RMC Sport