Mylène Farmer souhaite qu'on "assiste sa fin de vie"

Mylène Farmer souhaite qu'on "assiste sa fin de vie"
La chanteuse Mylène Farmer dans nouveau clip
La chanteuse Mylène Farmer dans nouveau clip

La chanteuse, qui sortira son album Emprise le 25 novembre, est revenue dans le Journal du Dimanche (JDD) sur le débat autour de la fin de vie, un sujet auquel elle est "sensible depuis très longtemps".

Alors que son nouvel album Emprise sortira le 25 novembre prochain, la chanteuse Mylène Farmer est revenue dans une interview au Journal du Dimanche sur la genèse et les influences de ce projet.

Interrogée par le JDD sur les thématiques qui découlent de ce prochain disque, l'artiste franco-canadienne s'est notamment exprimée sur la fin de vie, un débat qui anime la France depuis de nombreuses années.

"Je suis depuis très longtemps sensible à ce sujet. [...] Demander qu'on assiste ma fin de vie est ce que je souhaiterais pour moi", a-t-elle déclaré dans les colonnes du Journal du Dimanche.

Par le passé, Mylène Farmer avait déjà abordé le sujet de la fin de vie, notamment dans son titre, Dernier sourire, sorti en 1989.

Son amitié avec Marie de Hennezel

Dans cette interview, Mylène Farmer mentionne également sa rencontre avec Marie de Hennezel, psychologue, connue pour son engagement à l'amélioration des conditions de la fin de vie, notamment pour les personnes atteintes par le VIH.

"Il y a quelques années, j'ai rencontré Marie de Hennezel, femme incroyable dévouée à ces personnes qui ont tant besoin d'être soutenues et accompagnées", détaille Mylène Farmer.

Âgée de 76 ans, Marie de Hennezel avait intégré, en 1987, la première unité de soins palliatifs créée en France, à l'hôpital international de l'université de Paris, par François Mitterand.

Invitée sur demande de Mylène Farmer, Marie de Hennezel avait rencontré la chanteuse, en décembre 1995, sur le plateau de l'émission Déjà le retour, présentée par Jean-Luc Delarue.

À l'époque, l'artiste canadienne s'était dite "bouleversée" par l'ouvrage de la psychologue sur la fin de vie: La mort intime: ceux qui vont mourir nous apprennent à vivre. Elle l'avait ensuite invitée à l’un de concerts à Bercy, en 1996, mais également dans son domicile parisien pour un déjeuner.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - "À tout jamais": Mylène Farmer revient avec une chanson de rupture composée par Woodkid