Movember : quelle est l'espérance de vie avec un cancer de la prostate ?

Marijana / PIXABAY

Après un mois d'octobre dédié à la prévention du cancer du sein, commence le mois de novembre et le Movember pour sensibiliser la population aux cancers masculins. Trente jours pour alerter la population masculine sur ces maladies hétérogènes qui représentent la première cause de mortalité chez l'homme en France. Le cancer de la prostate reste le plus fréquent (50.400 nouveaux diagnostics en 2018), devant le cancer du poumon (31.200) et le cancer colorectal (23.000), selon les données de l'Institut national du cancer. Rare avant 50 ans sans antécédents, le cancer de la prostate est diagnostiqué en moyenne autour de 70 ans, et ne fait l'objet d'aucun programme national de dépistage mis en place par les autorités sanitaires en France.

Le cancer de la prostate est une tumeur maligne qui évolue généralement lentement, développée à partir de cellules de la prostate, glande de l'appareil génital masculin. Une fois le diagnostic posé, seule une minorité des cancers de la prostate entraîne des conséquences graves. En effet, le taux de survie s'améliore, en raison notamment d'un dépistage plus précoce et de progrès technologiques et thérapeutiques notables. Ces avancées font que 95 % des hommes diagnostiqués avec un cancer de la prostate auront une espérance de vie supérieure à 15 ans. Dans le cas d'un cancer de stade avancé, avec le développement de métastases au niveau des os notamment, la survie peut tout de même atteindre 5 à 6 ans. Aussi, l'espérance de vie d'un patient atteint d'un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Movember : comment savoir si on a une tumeur aux testicules ?
Bruxisme : qu’est-ce qui fait grincer les dents ?
Combien de temps peut-on vivre sans se laver ?
Movember : Comment se passe un toucher rectal ?
La consultation chez le médecin pourrait-elle passer à 50 euros ?