Motion de censure rejetée: ces députés LFI fustigent l'absence de Marine Le Pen dans l'hémicycle

Les députés RN à l'Assemblée applaudissant le discours de leur collègue Alexandre Loubet quelques minutes avant le vote de la motion de censure, lundi 11 juillet. - Assemblée nationale/BFMTV
Les députés RN à l'Assemblée applaudissant le discours de leur collègue Alexandre Loubet quelques minutes avant le vote de la motion de censure, lundi 11 juillet. - Assemblée nationale/BFMTV

"Le Pen a piscine". Tandis que leur motion de censure n'a pas été adoptée par l'Assemblée nationale ce lundi -avec 143 voix manquantes-, des députés LFI ont tourné les yeux vers le siège vide de Marine Le Pen dans l'hémicycle.

"À l’heure de faire tomber le gouvernement et sa politique de brutalité sociale grâce à la motion de censure, Le Pen a piscine. Au moins c’est clair!", a déclaré sur Twitter le député du Nord, Adrien Quatennens.

Le RN avait déjà communiqué sur son intention de ne pas voter cette motion de censure déposée à l'initiative de la France insoumise. Invitée ce dimanche sur notre antenne, Marine Le Pen et Julien Odoul avaient qualifié ce dépôt de "bouffonnerie".

"De l'opposition en carton à l'opposition fantôme"

Une fois le résultat tombé, le député de l'Essonne, Antoine Léaument, a lui aussi pointé l'absence de la cheffe de file des RN au milieu des travées. "Marine Le Pen était ABSENTE (sic) pour le vote sur la motion de censure déposée par la Nupes. Le RN passe de l'opposition en carton à l'opposition fantôme", a-t-il blâmé.

Même éléments de langage chez le député de la Haute-Vienne, Damien Maudet, qui ironisait quelques heures avant le vote: "Troisième séance dans l’hémicycle - vote motion de censure - et Marine Le Pen est déjà absente".

"Le cirque de la Nupes"

Contacté par BMFTV.com, le vice-président de l'Assemblée nationale et député RN, Sébastien Chenu, fustige un "cirque de la Nupes qui ne nécessitait pas la présence de la présidente".

Où était cet arpès-midi la cheffe de file des plus à droite dans l'hémicycle? "Nous ne communiquons que pas sur notre agenda public", nous répond le député du Nord et porte-parole du parti. "Nous n'avons pas à nous justifier auprès de la Nupes", ajoute-t-il.

"Qu'ils s'occupent de trouver leurs 6 voix manquantes", moque-t-il pour conclure.

Avec 146 voix pour, la motion de censure déposée par la Nupes quelques minutes avant le discours de politique générale d'Élisabeth Borne mercredi dernier n'a pas rassemblé toutes les voix de ces 151 parlementaires.

Cinq députés de la Nupes (et non 6) n'ont donc pas voté pour ce désaccord envoyé au gouvernement, censé "clarifier" les différentes positions politiques, comme l'annonçait la présidente des Insoumis, quelques heures avant le vote.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles