Mort de Russell Banks, écrivain américain, à l’âge de 82 ans

L’écrivain progressiste américain Russell Banks, ici en 2008 à New York, est décédé des suites d’un cancer à l’âge de 82 ans.
BRAD BARKET / Getty Images via AFP L’écrivain progressiste américain Russell Banks, ici en 2008 à New York, est décédé des suites d’un cancer à l’âge de 82 ans.

DÉCÈS - Le romancier américain Russell Banks, grande figure de la littérature contemporaine et progressiste, connu pour ses portraits de la classe ouvrière, est décédé samedi 8 janvier à 82 ans des suites d’un cancer.

L’auteur de Continents à la dérive et Pourfendeur de nuages est « décédé paisiblement chez lui, dans le nord de l’État de New York », a annoncé, l’écrivaine et amie de l’auteur Joyce Carol Oates ce dimanche matin. « L’ensemble de son œuvre était exceptionnelle », a-t-elle salué sur Twitter.

Son éditeur Dan Alpern a également confirmé la nouvelle à l’agence Associated Press samedi.

Romancier, nouvelliste et poète, Russell Banks aimait raconter les difficultés de la classe ouvrière à travers des personnages qui luttent contre la pauvreté, la toxicomanie, les problèmes de classe et de race. À ce titre, celui qui était par ailleurs membre de l’Académie américaine des arts et des lettres a remporté le prix John-Dos-Passos en 1995 et de nombreuses autres récompenses au cours de sa longue carrière.

Deux de ses oeuvres célèbres ont aussi fait l’objet de films largement salués par la critique : De Beaux lendemains, Grand prix au Festival de Cannes 1997, et Afflection du cinéaste Paul Schadre, avec Nick Nolte et Willem Dafoe notamment.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi