Publicité

Mort de Robert Badinter: un hommage national sera rendu mercredi 14 février place Vendôme

Un hommage national sera rendu à l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter mercredi 14 février à Paris, après sa mort dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 95 ans, a appris ce samedi 10 février de source élyséenne.

Cet hommage doit débuter à partir de midi et se tiendra place Vendôme, lieu du ministère de la Justice. Le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé vendredi cet hommage et avait précisé qu'il s'exprimerait lors de cet hommage sur la question d'une éventuelle entrée au Panthéon. "Ces choses là prennent du temps", avait-il toutefois souligné.

Robert Badinter a été ministre de la Justice sous la présidence de François Mitterrand entre 1981 et 1986, ainsi que président du Conseil constitutionnel. Il s'est notamment illustré pour son combat pour l'abolition de la peine de mort, établie en 1981.

Un recueil de condoléances ouvert au public

Un recueil de condoléances est mis à disposition du public depuis vendredi et jusqu'à dimanche soir à 20 heures au ministère de la Justice, à Paris.

Sa disparition a suscité de nombreuses réactions. Le président Emmanuel Macron a salué sur X "une figure du siècle, une conscience républicaine, l'esprit français".

"Il aura consacré chaque seconde de sa vie à se battre pour ce qui était juste, à se battre pour les libertés fondamentales. L'abolition de la peine de mort sera à jamais son legs pour la France", a de son côté écrit sur X le Premier ministre Gabriel Attal.

Article original publié sur BFMTV.com