Mort de Ken Block, pilote de rallye, dans un accident de motoneige

Ken Block lors du Sundance Film Festival, le 20 janvier 2018.
TOMMASO BODDI / Getty Images via AFP Ken Block lors du Sundance Film Festival, le 20 janvier 2018.

DÉCÈS - « DC Men » ne pilotera plus. Figure reconnue du monde des sports extrêmes et pilote de rallye américain, Ken Block est mort ce lundi 2 janvier à l’âge de 55 ans. Un décès survenu lors d’un accident de motoneige, comme l’a confirmé ce mardi 3 janvier le bureau du shérif du comté de Wasatch, dans l’Utah (États-Unis).

Selon les premiers éléments partagés par la police locale, le pilote chevronné « roulait en motoneige sur une pente raide quand la motoneige s’est renversée. Elle a atterri sur lui. Il a été déclaré décédé sur les lieux des suites de blessures subies lors de l’accident », a précisé sur Facebook le bureau du shérif du comté de Wasatch. Une photo du lieu de l’accident a également été partagée.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

« Ken Block roulait avec un groupe mais était seul quand l’accident s’est produit », est-il encore précisé, alors que la cause exacte de son décès n’est pas encore connue.

Peu de temps après ces déclarations, son équipe de sport automobile, Hoonigan, a publié une déclaration sur les réseaux sociaux pour confirmer la disparition de celui qui était par ailleurs le cofondateur de la marque de skateboard et de sport extrême DC Shoes, imaginée en 1994.

« C’est avec nos plus profonds regrets que nous pouvons confirmer que Ken Block est décédé aujourd’hui dans un accident de motoneige. Ken était un visionnaire, un pionnier et une icône. Et surtout, un père et un mari », indique sobrement ce communiqué.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

« Beaucoup à apprendre » sur cette motoneige

Ces derniers jours, Ken Block avait partagé de nombreuses photos de ses exploits en motoneige dans l’Utah. Mais avant cela, il avait raconté le 23 décembre sur Instagram ses nouveaux essais sur un modèle de motocross puissant, confessant alors qu’il avait beaucoup à apprendre avec ce nouvel engin.

« Une poudreuse épique en début de saison et une première journée incroyable sur mon nouveau Ski-Doo Summit X Turbo 2023. Roues arrière, virages en poudreuse profonde et beaucoup d’apprentissage sur cette nouvelle motoneige. De bons moments », écrivait-il alors

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

Pilote et maître du Gymkhana

Durant sa carrière, Ken Block s’est essayé à de nombreux sports mécaniques et extrêmes en dehors du rallye: skateboard, snowboard ou encore motocross. Mais son principal fait d’armes aura été sa série de vidéos « Gymkhana ».

Dans cette série disponible sur Youtube et qui compte de nombreux épisodes principaux et dérivés, Ken Block réalise des figures de drift dans une voiture de rallye sur un chemin semé d’embûches et d’obstacles majoritairement urbains. Spectaculaires, ces vidéos ont été vues des millions de fois en ligne et ont grandement joué dans la popularité du pilote américain.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au cours de sa carrière de pilote commencée à l’âge de 37 ans dans le championnat américain de rallye, il aura disputé de nombreuses compétitions prestigieuses du monde du sport. Ken Block aura laissé son empreinte sans toutefois s’imposer avec un titre majeur. Il a participé à plusieurs éditions des rallyes WRC, pilotant une Subaru ou une Ford en 2007, 2008 et sur la période 2010-2013, pour un total de 23 départs.

Marié et père de trois enfants, Ken Block compte 15 victoires en championnat américain de rallye, et 27 podiums en 59 participations.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi