Mort de Dani: l'histoire derrière "Comme un boomerang"

La chanteuse Dani, sur scène lors de la 42e édition du
La chanteuse Dani, sur scène lors de la 42e édition du

La chanteuse Dani, sur scène lors de la 42e édition du "Printemps de Bourges" le 26 avril 2018 (Photo: GUILLAUME SOUVANT via AFP)

MUSIQUE - Des boums et des bangs agitent les cœurs blessés des amoureux de la chanson française ce mardi 19 juillet. La chanteuse Dani est décédée ce lundi à l’âge de 77 ans “des suites d’un malaise”, a-t-on appris. Sa carrière d’actrice, mannequin, meneuse de revues et évidemment chanteuse, est indissociable du titre Comme un boomerang.

En 2001, c’est lors d’un concert d’Étienne Daho qu’on entend pour la première fois Dani interpréter avec lui ce morceau, qui marquera le come-back de l’ex égérie yéyé après des années dans “la galère” et la drogue. ”À la fin des années 1990, Étienne a voulu me refaire chanter. Et il m’a suggéré de reprendre ce morceau, qui est alors devenu un tube”, se souvenait Dani dans les colonnes du Parisien.

De Gainsbourg à Daho

C’est en parcourant toutes les maquettes de l’interprète qu’Étienne Daho est tombé sur cette pépite à l’histoire très singulière. Comme un boomerang a en fait été écrit par Serge Gainsbourg en 1975, à la demande de Dani qui doit représenter la France à l’Eurovision. Un an plus tôt, en 1974, elle avait été empêchée de chanter en dernière minute alors que le concours se tenait le jour des obsèques de Georges Pompidou.

“Je devais représenter la France au concours en 1974 mais notre participation a été annulée à cause de la mort de Pompidou juste avant. Alors on m’a proposé de chanter l’année suivante. J’ai dit oui, mais je prends une chanson de Serge”, racontait Dani au quotidien. Dix ans plus tôt, Serge Gainsbourg avait écrit Poupée de cire, poupée de son pour France Gall qui remportait l’Eurovision. Sauf que cela ne se passe pas pareil pour Comme un boomerang.

“On a écrit et enregistré ensemble rue de Verneuil (...) mais Antenne 2 a jugé la chanson trop agressive”, ses paroles “trop rebelles”, expliquait la chanteuse sur Europe 1, invitée à l’occasion des 30 ans de la disparition de Gainsbourg en mars 2021. Dani refuse de changer de chanson et Comme un boomerang tombe aux oubliettes.

“Cette chanson elle est restée sur les étagères de Vogue, une maison de disques, avec écrit Dani. Point barre. Il n’y avait pas Gainsbourg à côté, donc ça n’intéressait personne. Jusqu’à ce qu’Étienne Daho, proche de la chanteuse à qui elle a “donné toutes ses maquettes” ait un coup de cœur pour ce titre.

En 2001, le duo entre Dani et Étienne Daho sur Comme un boomerang paraît en single et se classe rapidement dans le top des meilleurs ventes, relançant au passage la carrière de l’artiste. Dix ans plus tard, une version de Serge Gainsbourg seul, enregistrée en 1975, sort dans un album best-of.

Reste une dernière version encore jamais rendue publique, un duo entre Dani et Serge Gainsbourg enregistré au même moment. “C’est Étienne qu’il l’a. Je lui file toujours mes cassettes”, assurait Dani l’an passé.

Décédée des “suites d’un malaise” dans la région de Tours où elle résidait, ce lundi 18 juillet, Dani venait de finir la tournée de son dernier album “Horizons Dorés” et achevait déjà la préparation d’un nouvel album.Elle avait choisi d’appeler ce nouveau disque “Attention Départ”. “Nous étions prévenus, elle avait juste oublié de nous dire qu’il serait imminent”, a écrit dans un message son entourage.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles