Mort d'Aaron Carter: son frère Nick, des Backstreet Boys, lui rend hommage dans une chanson

Nick Carter et Aaron Carter en 2006 - Frazer Harrison / Getty Images North America / Getty Images via AFP
Nick Carter et Aaron Carter en 2006 - Frazer Harrison / Getty Images North America / Getty Images via AFP

Le chanteur américain Nick Carter, connu pour faire partie des Backstreet Boys, a dévoilé mercredi un titre en hommage à son jeune frère Aaron Carter. Ce dernier, ancien enfant-star devenu la proie des tabloïds, a été retrouvé mort à son domicile californien en novembre dernier, à l'âge de 34 ans.

Dans ce nouveau titre intitulé Hurts to Love You ("ça fait mal de t'aimer"), Nick Carter évoque leur relation conflictuelle et l'impuissance de voir un proche en difficulté:

Sur Instagram, l'artiste de 42 ans publie une vidéo dans laquelle il apparaît devant un mur sur lequel sont projetées des images des deux chanteurs lorsqu'ils étaient enfants. "Nous avons tous quelqu'un dans notre vie que l'on aimera quoi qu'il fasse et peu importe à quel point ça fait mal", écrit-il en légende.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des millions d'albums vendus

Né le 7 décembre 1987 à Tampa, en Floride, Aaron Carter avait commencé sa carrière musicale dès l'âge de 7 ans. Il avait 9 ans lorsqu'il avait sorti son premier album, Crush on You, en 1997. Sorti en septembre 2000, Aaron's Party (Come Get It) s'était vendu à trois millions d'exemplaires aux États-Unis et l'avait immédiatement propulsé dans le panthéon des ados et des pré-ados.

Il a assuré des premières parties des Backstreet Boys ou de Britney Spears. En 2001, son album Oh Aaron, dans lequel il chante en duo avec son frère, avait été certifié disque de platine.

Descente aux enfers

Le succès s'est estompé avec l'âge adulte et la vie d'Aaron Carter a pris un tournant plus sombre: le Guardian fait état d'addictions aux médicaments. L'AFP évoque une cure de désintoxication en 2011.

En 2013, devenu la proie de la presse à scandale, criblé de dettes, notamment fiscales, il s'était déclaré en faillite. Il avait également eu de nombreux ennuis avec les autorités, principalement pour possession de stupéfiants et conduite dangereuse.

Ses relations avec sa famille s'étaient également détériorées: selon la BBC, Nick Carter avait obtenu une mesure d’éloignement contre son jeune frère en 2019, qui d'après lui aurait menacé de tuer son épouse, alors enceinte. Aaron Carter s'était dit "stupéfait", assurant "ne vouloir de mal à personne".

Carrière en groupe et en solo

Aaron Carter avait eu un fils avec sa fiancée Melanie Martin en novembre 2021. En septembre dernier, il avait confié au Sun qu'ils en avaient perdu la garde et qu'il était entré dans un nouveau programme de désintoxication pour le récupérer.

Nick Carter, quant à lui, a connu le succès dans les années 1990 avec les Backstreet Boys. Le groupe est toujours actif trente ans plus tard, mais il a publié en parallèle trois albums solo depuis 2002.

Article original publié sur BFMTV.com