Mort d’Igor Bogdanoff, six jours après son frère Grichka

·3 min de lecture
Les frères Grichka et Igor Bogdanoff le 24 mai 2013 au festival de Cannes  - Valery HACHE © 2019 AFP
Les frères Grichka et Igor Bogdanoff le 24 mai 2013 au festival de Cannes - Valery HACHE © 2019 AFP

876450610001_6289834159001

Les jumeux stars des années 1980 ne sont plus. Igor Bogdanoff vient de mourir à l’âge de 72 ans, annonce son agent ce jeudi. Son décès survient six jours seulement après celui de son frère Grichka, hospitalisé comme lui après une contamination au Covid-19. Les deux hommes n'étaient pas vaccinés.

"Dans la paix et l'amour, entouré de ses enfants et de sa famille, Igor Bogdanoff est parti vers la lumière lundi 3 janvier 2022", ont écrit ses proches dans un message transmis par son agent.

Difficile de dissocier les jumeaux à la trajectoire parfaitement parallèle. Tous deux ont été lancés à la télévision en 1979, après avoir publié en 1976, un livre de vulgarisation scientifique, intitulé Clefs pour la science-fiction. “On a été invité au journal de 13 heures d’Yves Mourousi, sur TF1, et c’est comme ça qu’on a créé Temps X, grâce à notre livre”, évoquait Igor Bogdanoff sur le plateau de BFMTV en 2018.

Tenues futuristes

Vêtus de tenues futuristes, les frères Bodganoff enchantent ainsi les samedis après-midi de toute une génération, suspendue à leurs interviews et leurs explications sur les avancées technologiques du moment, et sur la science-fiction. L’émission diffuse également des séries telles que Le Prisonnier, La Quatrième Dimension ou Docteur Who.

Malgré un parcours scientifique très contesté, les frères Bogdanoff sont devenus en France les chantres de la vulgarisation scientifique. Ensemble, ils ont publié une vingtaine d’ouvrages scientifiques, de L'Effet science-fiction: à la recherche d'une définition à L'équation Dieu, en passant par Nous ne sommes pas seuls dans l'Univers, et Le Code secret de l'Univers.

“Une illusion”

Les deux frères avaient chacun de son côté publié une thèse de doctorat. Grichka avait opté pour les mathématiques, Igor pour la physique. Igor avait ainsi soutenu en 2002 une thèse intitulée: Etat topologique de l'espace-temps à l'échelle zéro.

En 2003, le CNRS avait épinglé dans un rapport, les thèses de doctorat des deux frères, jugées d'une faible valeur scientifique.

“Si au lecteur non averti le style du manuscrit de thèse de M. Igor Bogdanoff peut rappeler celui de certains travaux de physique théorique traitant de l'origine de l'univers, il ne s'agit cependant que d'une illusion”, avait estimé l’institution.

Devenus des caricatures d’eux-mêmes et pratiquant volontiers l’autodérision, Igor et Grichka Bogdanoff écumaient depuis une vingtaine d’années les plateaux de télévision et de radio, de Fort Boyard aux Grosses têtes, en passant par Touche pas à mon poste.

Escroquerie

Plus récemment, Igor Bogdanoff avait été, aux côtés de son frère, impliqué dans une affaire d'escroquerie. Début janvier 2021, les Bogdanoff avaient ainsi été renvoyés en correctionnelle pour "escroquerie" envers un millionnaire souffrant de troubles bipolaires. Le procès devait avoir lieu les 20, 21 et 27 janvier 2022.

En 2017, la compagne d’Igor Bogdanoff, le jeune mannequin Julie Jardon, avait porté plainte contre lui violation de domicile.

Contrairement à son frère, qui n’avait pas eu d’enfants, Igor Bogdanoff était père de six enfants, nés de ses relations avec la comédienne Geneviève Grad, avec Ludmilla d'Oultremont, et avec l'écrivaine Amélie de Bourbon-Parme.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles