Publicité

Montpellier-OL: les Gones s’offrent un succès renversant et se donnent de l’air dans la course au maintien

Un grand bol d’air. L’Olympique lyonnais s’est un offert un précieux succès sur la pelouse de Montpellier, ce dimanche, lors de la 21e journée de Ligue 1 (1-2). Longtemps bousculés par leurs hôtes, les Gones ont réussi à trouver les ressources pour renverser la rencontre à la Mosson. Le MHSC avait pourtant ouvert le score sur une tête d’Arnaud Nordin, bien servi par Issiaga Sylla (23e).

La maladresse d’Adams

Mais les joueurs de Michel Der Zakarian n’ont pas réussi à doubler la mise, malgré une nette domination, un excellent Téji Savanier et une pléiade d’occasions franches. Symbole de cette maladresse, Akor Adams a encore connu beaucoup de déchet dans ses tentatives. L’attaquant nigérian, qui n’a plus marqué en L1 depuis son doublé contre Toulouse fin octobre (3-0), a même été pris en grippe par ses supporters.

Après avoir résisté aux nombreuses offensives des Héraultais, les Lyonnais ont réussi à égaliser grâce à une action individuelle d’Alexandre Lacazette, qui a trompé Benjamin Lecomte dans un angle très fermé (74e). Maxence Caqueret a ensuite arraché la victoire sur un superbe enchaînement. Après avoir hérité du ballon à l’entrée de la surface, le milieu de terrain de l’OL a envoyé une frappe puissante sous la barre (82e). Son premier but de la saison, célébré avec tout le banc et le staff.

Le superbe enchaînement de Caqueret

Après avoir battu l’OM dimanche dernier en championnat (1-0) et sorti Lille mercredi en 8e de finale de la Coupe de France (2-1), les Gones enchaînent avec un troisième succès en une semaine. Une belle journée pour les joueurs de Pierre Sage (malgré la sortie sur blessure de Corentin Tolisso avant la pause), qui sont allés partager leur joie avec leurs supporters au coup de sifflet final. Cette victoire à Montpellier permet au club rhodanien de se donner de l’air au classement.

Les Lyonnais sont désormais 13es, avec trois points d’avance sur Lorient, qui occupe la place de barragiste. Une embellie que les coéquipiers de Saïd Benrahma, discret pour sa première titularisation, tenteront de confirmer face à Nice, vendredi au Groupama Stadium (21h). Le MHSC, 15e (à égalité avec les Merlus) et en grand danger, accueillera Metz dimanche prochain (15h).

Article original publié sur RMC Sport