Publicité

Lens-Strasbourg: les larmes de Wahi après son but, "une très belle image" pour Haise

L’attente était tellement forte qu’il en a pleuré. Après avoir ouvert le score samedi contre Strasbourg (3-1), son premier but depuis le 25 novembre et son troisième de la saison en Ligue 1, Elye Wahi a laissé échapper des larmes devant le public de Bollaert. Une "très belle image" selon Franck Haise.

"Il travaille très bien et beaucoup plus qu'au départ"

"Nous sommes tous vulnérables, ne l’oubliez pas. Le foot ce sont des émotions. Il ne faut jamais l’oublier. Ce sont des émotions qu’on partage. Ce sont des beaux moments de vie. On est là pour transmettre des émotions quand on peut le faire", a souligné l’entraîneur lensois. Du haut de ses 21 ans, Wahi doit encore apprendre à gérer la pression d’un transfert à 30 millions d’euros, et l’étiquette de successeur de Loïs Openda.

"Je suis simplement content et heureux pour lui, a insisté Haise. Il travaille très bien et beaucoup plus qu’au départ. Il est arrivé sans être forcément prêt physiquement et en ayant beaucoup de choses à intégrer : des nouveaux principes de jeu et de nouvelles animations. Il a fallu reconstruire tout cela et en plus il a pris des coups, au second degré", a ajouté Haise, en référence aux nombreuses critiques sur son jeune attaquant doit affronter depuis sa signature.

"Ce n’est pas facile pour un joueur, a encore insité le coach sang et or. On est là avec le staff et ses partenaires pour l’accompagner et lui donner confiance. Quand je vois quelqu’un avec ces qualités et ce potentiel faire les efforts, travailler et répondre aux demandes, je sais que ça va marcher." Remontés provisoirement à la 6e place de la Ligue 1 après leur succès contre Strasbourg, Wahi et les Lensois tenteront d'enchaîner jeudi face à Fribourg en Ligue Europa.

Article original publié sur RMC Sport