Mission chinoise de déviation d'astéroïde, neurotensine et statuette mystérieuse : l'actu des sciences en ultrabrèves

DART/NASA/APL

Au sommaire des ultrabrèves du 21 juillet 2022 : une mission chinoise de déviation d'astéroïde se prépare, une molécule produite par notre cerveau associe les évènements au danger ou à la récompense et une mystérieuse figurine de l'âge de Fer étudiée.

L’actualité des sciences du 21 juillet 2022, c’est :

En espace :

  • Tout comme les Etats-Unis et l’Europe, l’Administration spatiale chinoise a annoncé sa propre mission qui sera lancée en 2026 par une fusée Longue Marche 3B.

  • La mission chinoise comprendra à la fois un impacteur, lancé à pleine vitesse vers un astéroïde, et un orbiteur qui étudiera les conséquences de la collision.

  • La cible sera un astéroïde d’environ 40 mètres de diamètre qui fait partie des astéroïdes de type "Aton" et qui se trouvera à 19 millions de kilomètres de la Terre en 2026.

En santé :

  • D’après une nouvelle publication américaine parue dans Nature, en l’absence de neurotensine, normalement libérée dans le cerveau, il est impossible d’associer un stimulus à une récompense.

  • Produite par l’amygdale, la neurotensine favorise donc l'apprentissage de la récompense.

  • En dehors de toute production de neurotensine, la valence négative signalant un danger est donc le réglage par défaut de notre cerveau.

En archéologie :

  • Découverte près du village de Mönchstockheim en Allemagne, une statuette en argile datant de 800 et 600 avant notre ère soulève beaucoup de questions quant à son origine.

  • En l’état actuel, elle mesure 19 centimètres de hauteur et les archéologues supposent que la figurine représente une femme portant une coiffe ornée d’anneaux métalliques.

  • La figurine se trouvait à l’endroit le plus profond d’une rigole d’eau : il est donc possible qu’elle ait été placée à cet endroit en guise d’offrande, pour conjurer une sécheresse.

En animaux :

  • Le ministère de l’Agriculture a annoncé le premier décret d’application de la loi comprenant la création d'un "certificat d'engagement et de connaissance" pour adopter ou acheter un animal de compagnie.

  • Le gouvernement souhaite ainsi responsabiliser et sensibiliser les futurs propriétaires, notamment en améliorant leurs connaissances sur l'espèce choisie.

  • Le décret s'attarde également sur les offres de cession en ligne d'[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles