Une multi-millionnaire transgenre rachète le concours de beauté Miss Univers

Une multi-millionnaire transgenre rachète le concours de beauté Miss Univers
(g-d) Les cinq finalistes du concours Miss Univers, Miss Inde, Miss Afrique du Sud, Miss Paraguay, Miss Colombie et Miss Philippines, le 13 décembre 2021 à Eilat, en Israël - Menahem KAHANA © 2019 AFP
(g-d) Les cinq finalistes du concours Miss Univers, Miss Inde, Miss Afrique du Sud, Miss Paraguay, Miss Colombie et Miss Philippines, le 13 décembre 2021 à Eilat, en Israël - Menahem KAHANA © 2019 AFP

Anne Jakapong Jakrajutatip, une femme d'affaires thaïlandaise transgenre, a racheté pour 20 millions de dollars la société organisatrice du concours Miss Univers, autrefois détenue par Donald Trump, a annoncé la compagnie dans un communiqué.

Célébrité de la télévision en Thaïlande et défenseure des droits des personnes LGBTQ+, Anne "JKN" est la première femme à prendre la tête du célèbre concours de beauté.

Elle dirige le groupe de médias JKN Global et est connue dans son pays pour animer la version thaïlandaise de Project Runway, une émission de télé-réalité sur la mode. Sa fortune est estimée à 170 millions de dollars, selon Forbes.

Un an de négociations

Ce rachat de Miss Universe Organization (MUO) renforcera l'image de la Thaïlande à l'étranger, espère-t-elle.

"J'espère que cela servira le pouvoir d'influence de la Thaïlande et que cela attirera davantage de touristes dans notre pays", a-t-elle déclaré aux journalistes à Bangkok.

Il s'agit d'un "ajout solide et stratégique" au portefeuille de sa société, a-t-elle ajouté. Il a fallu un an pour finaliser les négociations avec l'ancien propriétaire IMG, une filiale du géant américain du divertissement Endeavor.

Prochaine édition du concours en janvier

Dans une publication sur Facebook, elle a remercié les fans du concours pour leur amour et leur soutien.

"Nous cherchons non seulement à perpétuer l'héritage du concours en offrant une plateforme à des personnes passionnées issues de divers milieux, cultures et traditions, mais aussi à faire évoluer la marque pour la prochaine génération", a déclaré la femme d'affaires dans un communiqué.

Amy Emmerich et Paula Shugart, respectivement directrice générale et présidente de MUO, resteront en poste. Le concours existe depuis 71 ans et la prochaine édition aura lieu à la Nouvelle-Orléans, aux États-Unis, en janvier prochain. Le concours est diffusé dans 165 pays.

JKN Global Group détient les droits de distribution des documentaires étrangers, des fictions télévisées et des émissions de télé-réalité en Thaïlande. IMG possédait l'organisation du concours depuis 2015 après l'avoir rachetée à l'homme d'affaires et ancien président américain Donald Trump, qui la détenait depuis 1996.

Article original publié sur BFMTV.com