Avec « Midnights », Taylor Swift a aussi secoué l’industrie du vinyle

Taylor Swift, ici lors des MTV VMA 2022 au Prudential Center, le 28 août, a secoué l’industrie du vinyle.
DIA DIPASUPIL / Getty Images via AFP Taylor Swift, ici lors des MTV VMA 2022 au Prudential Center, le 28 août, a secoué l’industrie du vinyle.

MUSIQUE - Après avoir (involontairement) provoqué une panne informatique du site de réservations de places de concert Ticketmaster, mais aussi un bug sur Spotify à la sortie de son dernier disque, Taylor Swift s’est, avec Midnights, attaquée à un nouveau secteur et c’est celui des vinyles, comme l’ont rapporté plusieurs médias mardi 27 décembre.

D’après le Guardian, 80 000 exemplaires de l’album sorti au mois d’octobre ont été vendus au Royaume-Uni. Il devient ainsi le vinyle le plus vendu du siècle là-bas. Grâce à ça, les revenus annuels générés par la vente d’albums en vinyles ont dépassé ceux générés par les CD, une première depuis 1987, là aussi au Royaume-Uni.

Taylor Swift n’a pas réinventé l’écoute des vinyles, mais contribué à un renouveau de leur écoute. « Ce qui a commencé comme une renaissance du vinyle, en grande partie avec des amateurs de musique plus âgés à la recherche d’éditions d’albums précieux - principalement des artistes classiques tels que les Beatles, David Bowie et Pink Floyd - s’est depuis étendu aux jeunes générations de fans qui aiment les formats de musique rétro », explique le quotidien britannique.

Record sur record

Cependant, et comme le souligne Marion L’Hour au micro de France Inter, ce jeudi 29 décembre, le succès de la chanteuse américaine a aussi « une face B » qui s’observe dans les embouteillages devant les usines de pressage. Résultat : les producteurs voient les prix bondir et sont contraints d’attendre parfois six à huit mois pour sortir leurs albums.

Depuis sa sortie, Midnights fait trembler l’industrie du disque. Alors que dix chansons de l’album se sont hissées dans les dix premières places du classement Billboard Hot 100, il a aussi battu le record de l’album « le plus écouté en une seule journée » sur Spotify. Taylor Swift, elle, a aussi décroché, en 2022, la palme de « la célébrité la plus pollueuse de l’année » en raison de ses nombreux vols en jet privé.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi