Publicité

Meurtre d'Aurélie Vaquier: son compagnon Samire Lymani condamné à 30 ans de réclusion

Samire Lymani a été condamné à 30 ans de réclusion ce mardi 16 janvier aux Assises de l'Hérault pour le meurtre de sa compagne Aurélie Vaquier, retrouvée ensevelie sous une dalle de béton à leur domicile.

Après 4 heures de délibéré, le jury a reconnu cet ex-militaire et chauffeur routier, qui niait farouchement les faits, "coupable" du meurtre d'Aurélie Vaquier, et l'a condamné conformément au réquisitoire de l'avocat général.

À l'énoncé du verdict, Samire Lymani a hurlé depuis le box des accusés "Je suis innocent! Justice! Justice!", avant d'être évacué.

Sur les bancs des parties civiles, les proches d'Aurélie Vaquier ont applaudi la décision. L'avocat de la défense, Me Mathieu Montfort, a aussitôt annoncé faire appel de cette décision.

Un corps découvert sous du béton

Samire Lymani, qui avait signalé la disparition de sa compagne le 23 février, près d'un mois après sa disparition, a toujours nié son implication dans le meurtre de sa compagne, âgée de 38 ans, retrouvée morte le 7 avril 2021 à Bédarieux.

Son corps avait été découvert sous une dalle de béton, dissimulée sous un podium de bois au domicile même du couple. Selon l'accusé, les faits s'étaient produits alors qu'il s'était absenté quelques jours dans sa famille.

Lors de l'audience, l'avocat général Damien Kincher avait évoqué cette "hypothèse abracadabrantesque" selon laquelle un inconnu aurait tué la jeune femme à son domicile avant de couler une dalle de béton:

"Mensonges, mensonges, mensonges... cet inconnu, c'est vous, Samire Lymani", avait lancé l'avocat général.

"N'y a-t-il vraiment que deux hypothèses ? Celle d'un inconnu et celle de Samire Lymani ? Ne peut-il pas y avoir quelqu'un qui connaissait Aurélie, qui connaissait les lieux?", avait répliqué Mathieu Montfort lors de sa plaidoirie.

Article original publié sur BFMTV.com