Publicité

Meurtre d'Aurélie Vaquier: 30 ans requis contre son compagnon Samire Lymani

Trente années de réclusion criminelle ont été requises ce mardi 16 janvier à l'encontre de Samire Lymani, un homme de 41 ans jugé devant les assises de l'Hérault pour le meurtre de sa compagne Aurélie Vaquier, retrouvée ensevelie sous une dalle de béton à leur domicile.

"Ce crime est affreux. Je vous demande de déclarer Samire Lymani coupable du meurtre de sa compagne Aurélie Vaquier et de le condamner à 30 ans de réclusion criminelle", a déclaré à la fin de son réquisitoire l'avocat général Damien Kincher, alors que l'accusé a clamé son innocence tout au long de son procès à Montpellier.

Jugé depuis le 9 janvier pour "meurtre par concubin", l'ancien militaire et chauffeur routier, père divorcé de deux enfants, risquait la réclusion criminelle à perpétuité, le maximum prévu par la loi française.

Mais une telle peine "est à réserver aux criminels en série, ce que Samire Lymani n'est pas", a expliqué le représentant du ministère public, avant que la parole ne soit donnée à la défense pour sa plaidoirie.

Pour le reste, l'avocat général s'est montré implacable, rappelant en préambule ces "évidences", dont la première est qu'Aurélie Vaquier, 38 ans, "ne s'est pas suicidée et qu'elle n'est pas morte d'un accident", mais qu'elle est "morte de mort violente".

"Mensonges, mensonges, mensonges"

Damien Kincher a alors évoqué l'"hypothèse abracadabrantesque" selon laquelle un inconnu aurait tué la jeune femme à son domicile puis l'aurait ensevelie en coulant une dalle de béton, dissimulée sous un podium de bois au domicile même du couple, comme l'accusé le soutient en expliquant que les faits se sont produits alors qu'il s'était absenté quelques jours dans sa famille.

"Mensonges, mensonges, mensonges... cet inconnu, c'est vous, Samire Lymani", a lancé l'avocat général. "N'y a-t-il vraiment que deux hypothèses ? Celle d'un inconnu et celle de Samire Lymani ?", a répliqué l'avocat de la défense, Mathieu Montfort. À l'issue de sa plaidoirie, le jury se retirera pour délibérer et rendre son verdict.

Article original publié sur BFMTV.com