Les meilleurs livres pour comprendre le Mexique

Photo Tomas Martinez/Unsplash/CC

À première vue, le Mexique n’a pas forcément bonne réputation. “Les gangs criminels contrôlent des pans entiers du territoire et la violence reste à des niveaux terriblement élevés”, peut-on lire dans les colonnes de The Economist. Pourtant, selon le classement 2022 du réseau d’expats Internations, le Mexique est la meilleure destination pour l’expatriation. Certes, le pays perd des points en matière de sécurité, mais cela n’empêche pas les étrangers de s’y installer. Les Français y étaient près de 21 400 à être inscrits sur les listes consulaires en 2021, d’après le ministère des Affaires étrangères. En effet, le pays a de nombreux atouts : son économie est dynamique et la scène culturelle et culinaire est vivante. Cela attire nombre d’expatriés, dont beaucoup pourraient entrer dans la catégorie des nomades numériques.

Si vous voulez vous installer au Mexique, vous pouvez d’ores et déjà préparer votre expatriation grâce à une sélection de livres qui lui sont consacrés.

Quelques romans légers pour commencer

  • L’Histoire de mes dents, de Valeria Luiselli (L’Olivier, 2017). Ce roman drôle et léger vous emmène dans les banlieues industrielles de la capitale. Découvrez l’une des autrices les plus en vue du Mexique. Ce livre retrace la vente loufoque aux enchères de dents ayant appartenu à de différentes figures célèbres de la littérature.

  • Chocolat amer, de Laura Esquivel (Gallimard, 2009). Dans ce roman, chaque chapitre s’ouvre avec une nouvelle recette. Un bon moyen pour découvrir les spécialités locales tout en suivant les histoires de cœur d’une famille composée uniquement de femmes.

Sur les questions sociales et politiques

  • Une enquête : El Narco. La montée sanglante des cartels mexicains, de Ioan Grillo (Buchet-Chastel, 2012). Ioan Grillo, journaliste en poste à Mexico, “fait la lumière sur les groupes criminels responsables d’une partie du carnage”, selon The Economist. Il raconte pourquoi le nombre de narcotrafiquants a augmenté et comment leur champ d’action s’est diversifié.

  • Un roman court : Signes qui précéderont la fin du monde, de Yuri Herrera (Gallimard, 2014). Mexicain installé aux États-Unis, le romancier raconte l’histoire touchante du périple d’une jeune Mexicaine vers les États-Unis. Depuis 1965, au moins 16 millions de Mexicains ont traversé la frontière, et dans l’autre sens les Américains aussi sont nombreux. Ils sont 800 000 aujourd’hui, selon le site d’information Vox.

  • Le Labyrinthe de la solitude, d’Octavio Paz (Gallimard, 1990), lauréat du prix Nobel de littérature en 1990. Aujourd’hui, le gouvernement mexicain tente de donner du pouvoir aux populations autochtones trop longtemps marginalisées. C’est justement l’un des thèmes de ce livre, la question du mestizaje, “le mélange entre les influences locales et espagnoles, que les Mexicains considèrent comme le fondement de leur culture”, explique The Economist.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles