Maroc: un villageois mis en examen après un incendie dévastateur dans la province de Larache

Des pompiers marocains, le 14 juillet 2022, luttant contre un incendie dans le nord du Maroc - FADEL SENNA / AFP
Des pompiers marocains, le 14 juillet 2022, luttant contre un incendie dans le nord du Maroc - FADEL SENNA / AFP

Un villageois a été mis en examen pour incendie involontaire dans la province de Larache dans le nord du Maroc, la région la plus touchée par de violents feux de forêts, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

"Un habitant d'un village de Larache a été déféré devant le procureur du roi et mis en examen pour incendie involontaire", a-t-elle déclaré.

"Il sera jugé en état de détention provisoire", a-t-elle ajouté, soulignant que l'enquête n'a pas conclu à une "intention criminelle".

Mort d'un bénévole qui combattait les flammes

Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghrbia, le quadragénaire, arrêté mardi, a avoué avoir fait des travaux sur la clôture de sa maison et mis le feu à des restes de matériaux dont il voulait se débarrasser. Mais le feu, alimenté par un vent violent, s'est rapidement propagé.

La province de Larache a été particulièrement affectée par des feux de forêts qui ont fait trois morts et détruit des milliers d'hectares depuis mi-juillet. Un bénévole qui combattait les flammes a péri dans la province voisine de Taounate. Aucune victime n'était à déplorer jeudi.

Les services de lutte anti-incendie sont parvenus jeudi à contrôler les sept principaux sinistres à Larache et ils étaient en voie de circonscrire des foyers moins importants, d'après des sources locales.

Plus de 10.000 hectares partis en fumée dans les incendies

Mais dans la région de Tétouan, près de Tanger, des vents violents et des colonnes de fumée opaque ont entravé les opérations des pompiers pour contenir un feu de forêt qui a endommagé 400 hectares, malgré 35 rotations de Canadair, selon les autorités locales.

Selon le ministère de l'Agriculture, la superficie totale touchée par les feux de forêts dans plusieurs régions septentrionales du Maroc a atteint 10.300 hectares depuis mi-juillet. Le Maroc est frappé par des températures caniculaires, dans un contexte de sécheresse hors norme et de stress hydrique.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles