Publicité

Maroc-RD Congo: "Je défendrai mon image jusqu’au bout", la mise au point de Regragui sur les accusations de racisme

Deux jours plus tard, la fin de match houleuse entre le Maroc et la République démocratique du Congo s’est encore invitée dans la conférence de presse de la sélection marocaine. À la veille de défier la Zambie à l’occasion de son dernier match de poule à la CAN (ce mercredi à 21h), Walid Regragui, le coach des Lions de l’Atlas, est revenu sur son altercation avec Chancel Mbemba.

>> CAN 2024: toute l'actualité EN DIRECT

Après un échange très tendu avec Regragui, Chancel Mbemba s’était montré très évasif au sujet du motif de l’altercation. “On a coupé les vidéos à la TV mais moi j'ai les vidéos. Je n'ai pas besoin de balancer. (...) Je ne suis pas un super joueur mais je ne croyais pas que ce mot-là allait sortir de la bouche du coach”, avait lancé le défenseur de l’OM en zone mixte.

"La société est malade"

Après avoir regretté que Mbemba "insinue beaucoup de choses", Regragui a de nouveau tenu à faire une mise au point ce mardi. "Dire que j’ai eu des propos racistes c’est honteux. Je défendrai mon image jusqu’au bout, a clamé le sélectionneur des Lions de l'Atlas, dans des propos rapportés par un journaliste de Foot Mercato présent sur place. J’ai reçu des messages racistes et de mort. Ça illustre tout ce qui se passe dans le monde. Mbemba en a eu aussi. C’est pas possible."

"Ça m’a blessé et ça a touché ma famille. Dans son interview, jamais il n'a parlé de racisme, c’est là que la société est malade, a poursuivi le coach marocain. Les gens en profitent et ça s’est envenimé. Et il y a des mauvais des deux côtés je suis là pour calmer les choses. Je condamne les messages qu’il a reçus et les miens."

Article original publié sur RMC Sport