Publicité

Maroc-RD Congo: ça a dégénéré en bagarre générale en fin de match après une altercation entre Regragui et Mbemba

Favori du groupe F, le Maroc n'est pas encore en 8es de finale de la Coupe d'Afrique des nations. Après leur large victoire face à la Tanzanie (3-0) lors de la première journée de la CAN, les coéquipiers d'Azzedine Ounahi ont concédé le nul ce dimanche contre la République démocratique du Congo (1-1).

Après un but précoce d'Ashraf Hakimi (1-0, 6e), les Marocains ont baissé la garde avant de se faire surprendre par Silas Wamangituka dans le dernier quart d'heure (1-1, 76e). Les dernières minutes de la partie ont ensuite été très tendues, à l'image d'une altercation qui n'est pas passée inaperçue entre le sélectionneur marocain, Walid Regragui, et le défenseur de l'OM et capitaine du Congo Chancel Mbemba.

Grosse tension entre Regragui et Mbemba

Dans la toute fin du temps additionnel, Mbemba s'étire le mollet droit - signe d'une possible crampe. Les soigneurs et la civière entrent sur la pelouse rapidement et l'arbitre signifie au joueur de sortir du terrain, ce qui ne plaît pas du tout au défenseur central, qui ne semblait pas solliciter l'intervention médicale. Fou de rage, ce dernier s'en prend à l'arbitre de la rencontre, Peter Waweru, et écope d'un carton jaune.

En quittant la pelouse, Regragui semble lui adresser une parole qui fait encore plus monter le Marseillais dans les tours. Quelques secondes plus tard, il revient sur le terrain avant que l'arbitre ne siffle la fin du match. Les images capturées par BeIn Sports montrent alors le sélectionneur marocain se diriger vers Mbemba pour lui serrer la main, avant de lui dire avec autorité "regarde-moi !" à plusieurs reprises. Le Congolais, toujours sous tension, mime ensuite le geste de la VAR, semblant lui indiquer qu'il n'y avait bel et bien pas main sur une action précédente. Lui aussi très tendu, Regragui se confronte directement à Mbemba avant que plusieurs personnes n'interviennent pour séparer les deux hommes.

Selon un journaliste de Foot Mercato présent dans le stade, la situation a ensuite dégénéré et un début de bagarre a éclaté. On peut notamment voir sur une vidéo les joueurs des deux équipes rentrer en courant aux vestiaires.

En conférence de presse d'après-match, Walid Regragui a fait part de ses regrets: "Je n’ai rien à dire, j’ai beaucoup de respect pour Mbemba. C’est peut-être l’adrénaline qui l’a fait répondre comme ça, il n’y a pas de souci. Je regrette car on a pas donné une belle image, ni nous, ni la RDC."

Article original publié sur RMC Sport