Publicité

CAN 2024: Regragui calme le jeu avec les Égyptiens après la célébration d'Ounahi

Walid Regragui veut éteindre la polémique. Lors de leur entrée en lice dans la Coupe d'Afrique des nations ce mercredi, les Marocains ont battu la Tanzanie (3-0) grâce notamment à une réalisation d'Azzedine Ounahi (77e). Le milieu de terrain de l'OM a été accusé d'avoir chambré les Égyptiens au moment de sa célébration.

"La célébration d’Azzedine n’a rien à voir avec les Égyptiens", assure Regragui

Après son but, Azzedine Ounahi a imité un bébé qui pleure. Le geste a été interprété par beaucoup comme une réponse à Mostafa Mohamed, qui avait lui-même déjà répondu au joueur marocain après des critiques sur le jeu des Pharaons. "Je l’invite à jouer comme nous et à remporter des trophées", lançait alors celui qui évolue en club avec le FC Nantes.

"L’Egypte qui a remporté sept CAN ne produit pas un grand jeu, mais c’est une équipe qui gère", avait d'abord commenté Ounahi. "La célébration d’Azzedine n’a rien à voir avec les Égyptiens, c’est juste un délire entre les joueurs", a assuré Regragui dans une mise au point relayée ce jeudi par la fédération marocaine.

"Les Égyptiens, au contraire, comme a dit Ounahi, ce sont des exemples pour nous"

"Souvent nos propos sont mal interprétés", a poursuivi le sélectionneur des Lions de l'Atlas, qui ont atteint les demi-finales de la dernière Coupe du monde. "Une fois, en conférence de presse, j’ai parlé de quelque chose, on a dit que je lançais des piques à une autre équipe, il faut arrêter un peu les polémiques."

"Les Égyptiens, au contraire, comme a dit Ounahi, ce sont des exemples pour nous", a ajouté Walid Regragui. "Ils ont un beau football et des bons joueurs. Azzedine le sait. Les gens ne doivent pas amplifier les choses. Ounahi respecte tout le monde comme n’importe quel Marocain. Azzedine n’a rien à voir avec cette polémique, son interview avant la compétition, c’était pour dire que l’Égypte était un exemple pour nous. On respecte cette équipe."

Premier pays africain au classement mondial de la Fifa (13e), le Maroc poursuit sa route ce dimanche face à la République démocratique du Congo. Mercredi prochain, Ounahi et ses coéquipiers termineront la phase de groupes face à la Zambie.

Article original publié sur RMC Sport