La maladie d’Alzheimer pourrait être déclenchée par le virus du zona et de la varicelle

Le virus contre le virus zona varicelle pourrait réduire le risque de la maladie d'Alzheimer.
Le virus contre le virus zona varicelle pourrait réduire le risque de la maladie d'Alzheimer.

Une nouvelle étude suggère que le virus du zona et de la varicelle pourrait activer le virus de l'herpès et déclencher la maladie d’Alzheimer.

La maladie d’Alzheimer n’a pas livré tous ses secrets et de nombreuses zones d’ombres demeurent. Une récente étude émet une nouvelle hypothèse sur les origines de la maladie neurodégénérative qui touche près de 900 000 Français. D’après des chercheurs de l'Université Tufts (États-Unis) et de l'Université d'Oxford (Royaume-Uni), le virus responsable de la varicelle et du zona peut activer l'herpès simplex (HSV-1) et déclencher les premiers stades de la maladie d'Alzheimer.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont créé un modèle constitué de petites éponges protéines de soie et de collagène afin d’imiter les tissus du cerveau. Une corrélation entre le virus de l’herpès et le risque accru de maladie d’Alzheimer a déjà été démontrée. Ici, ils souhaitaient déterminer si des inflammations dans le cerveau pouvaient réveiller le virus de l’herpès et déclencher la maladie d’Alzheimer.

"Un double coup de poing de deux virus généralement inoffensifs"

Ils ont ainsi observé que si les neurones abritaient déjà un virus de l’herpès latent, être exposé au virus de la varicelle et du zona pouvait conduire à une réactivation du virus de l’herpès et entraîner une augmentation spectaculaire des protéines tau et bêta-amyloïde. Ce dernier phénomène est couramment observé chez les malades d’Alzheimer.

"C'est un double coup de poing de deux virus qui sont très courants et généralement inoffensifs, mais les études de laboratoire suggèrent que si une nouvelle exposition au virus zona varicelle réveille le HSV-1 dormant, ils pourraient causer davantage de problèmes", résume Dana Cairns, co-auteur de la recherche.

La séquence d'événements que les virus créent pour déclencher la maladie pourrait cependant être empêchée par le vaccin contre le virus zona varicelle. Il serait suffisant pour stopper le cycle de réactivation virale, d'inflammation et de dommages neuronaux et ainsi réduire considérablement le risque de démence.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles