Macron répond à Truss, Maroc, Angola : les informations de la nuit

LUDOVIC MARIN / AFP

Macron à Truss : Le Royaume-Uni est une “nation amie”, “quels que soient ses dirigeants”. Emmanuel Macron a déclaré, vendredi 26 août, que le Royaume-Uni restait un allié, malgré les erreurs occasionnelles commises par ses dirigeants, rapporte la BBC. Le président français réagissait aux propos de Liz Truss, la favorite pour succéder à Boris Johnson à la tête du Parti conservateur et au poste de Premier ministre du Royaume-Uni, qui avait un peu plus tôt refusé de dire si le dirigeant français était “un ami ou un ennemi”. M. Macron a aussi mis en garde contre de “graves problèmes” pour les relations franco-britanniques si tel était le cas. Outre-Manche, écrit la chaîne, de hauts responsables politiques ont accusé Mme Truss, la ministre des Affaires étrangères, “de nuire aux relations de [Londres] avec [Paris], un proche allié”.

Le Maroc rappelle son ambassadeur en Tunisie. Le Maroc a décidé de rappeler son ambassadeur en Tunisie pour consultation, rapporte TelQuel, citant un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères diffusé vendredi. “Un geste justifié par l’accueil de chef d’État réservé au chef du Polisario, Brahim Ghali, qui a été accueilli en grande pompe ce 26 août en Tunisie à la veille du sommet Japon-Afrique”, précise l’hebdomadaire marocain, qui évoque “un début de crise” diplomatique entre Rabat et Tunis.

Élections en Angola : l’opposition conteste les résultats préliminaires. Le candidat de l’opposition en Angola a dit vendredi contester les résultats préliminaires des élections législatives disputées qui doivent décider du prochain président. Adalberto Costa Júnior, le leader de l’Union nationale pour l’indépendance totale de l’Angola (Unita), le premier parti d’opposition, a déclaré que le MPLA, l’ancien parti unique, n’avait pas remporté les élections, peut-on lire sur le site d’information Club-K. Selon les derniers résultats officiels diffusés jeudi soir par la commission électorale, après comptage de plus de 97 % des suffrages exprimés, le MPLA est en tête avec 51,07 %.

[...] Lire la suite sur Courrier international