Publicité

Des médecins sonnent l’alerte face à une bactérie “mangeuse de chair”

Le Japon connaît actuellement une hausse inquiétante des cas d’une infection bactérienne potentiellement mortelle. Surnommée la « maladie mangeuse de chair », cette infection est liée au streptocoque A, une bactérie responsable d’angines et d’infections cutanées courantes, explique The Mirror. Si la plupart des gens ne présentent aucun symptôme ou ne développent qu’un mal de gorge bénin, l’infection peut évoluer vers un syndrome du choc toxique streptococcique (SCTS) pouvant être mortel. Depuis son apparition au Japon en 1992, le streptocoque A est responsable de 100 à 200 cas annuels. Or, en 2023, les autorités sanitaires japonaises ont recensé un nombre record de 941 infections. Les raisons de cette flambée restent pour le moment floues et inquiètent les médecins de l'archipel nippon, mais aussi à l'international.

Une transmission courante et des risques à ne pas négliger

Le streptocoque A se propage par voie aérienne via des gouttelettes projetées lors de la toux ou d’éternuements. La transmission peut également se faire par contact direct avec une personne infectée ou par contact avec des surfaces contaminées. Heureusement, la plupart des gens exposés au streptocoque A ne développeront pas la maladie. Cependant, il est important de rester vigilant, car une infection bénigne peut évoluer en un SCTS. Ce syndrome rare se manifeste par une fièvre élevée, des douleurs musculaires intenses, une sensibilité localisée et une rougeur (...)

Lire la suite sur Closer

"Je ne sais plus ce que…" : Caroline Receveur souffle le plateau de Quelle époque et finit en larmes
Qu'est-ce-que le régime 5 : 2 ?
Elle annonce sa propre mort sur les réseaux sociaux dans un message bouleversant
Cancer de Kate Middleton : "Extrêmement…", ce nouveau message fort adressé au public après sa vidéo
Une baleine et son petit s'en prennent à un bébé orque lors d'une scène capturée pour la première fois