Louis Pasteur : derrière l'invention du vaccin contre la rage, un parcours scientifique hors normes

© Martine Beck-Coppola / MUSEE D'ORSAY / RMN-Grand Palais / AFP

Inventeur du premier vaccin, celui contre la rage, il a aussi donné son nom à la pasteurisation. L'année 2022 marque les 200 ans de la naissance de Louis Pasteur. Un savant hors normes, défricheur de nouvelles disciplines comme la microbiologie et l'immunologie, mais aussi - c'est plus surprenant !- un as de la vulgarisation qui communiquait sur ses expériences, auprès du grand public comme des politiques.

Le sociologue et philosophe des sciences Bruno Latour dit de Louis Pasteur qu’ "il s’est mêlé de tout, […] industries, agriculture, médecine vétérinaire et humaine". Pour emprunter les mots de cet anthropologue du monde moderne, récemment décédé, la carrière scientifique de Pasteur n’est pas une ligne droite, une progression constante et linéaire mais plutôt un "réseau pensant", qui ne "court pas droit". Car les découvertes de Pasteur se sont construites au croisement de plusieurs disciplines, quand elles n’étaient tout simplement pas à l’origine d’une science toute neuve (les citations sont tirés du livre de Bruno Latour sur Pasteur, réédité aux éditions Les empêcheurs de penser en rond).

Louis Pasteur, une chronologie
27 décembre 1822 : Naissance de Louis Pasteur à Dole.
1843 : Admission à l’Ecole normale supérieure.
23 août 1847 : Soutenance de deux thèses de doctorat, l’une en chimie, l’autre en physique.
1847-1848 : En s’intéressant aux cristaux de tartrate, Pasteur a l’intuition de la dissymétrie moléculaire.
1849 : Professeur de chimie à l’université de Strasbourg
1853 : Prix de concours de la Société de pharmacie de Paris ; il est nommé chevalier de la Légion d'honneur, première récompense honorifique de l'État.
1854 : il est nommé à l’université de Lille, dont il devient le doyen.
1855 : Début de recherches sur la fermentation.
1857 : Mémoire sur la fermentation, appelée lactique.
1859-1864 : Pasteur réfute l’hypothèse de la génération spontanée soutenue par Félix Pouchet en une expérience à la Sorbonne.
1865 : Début des travaux sur les maladies des vers à soie.
1871 : Premières recherches sur la bière.
1879 : Recherche sur le choléra des poules et mise au point d’un vaccin.
1881 : Démonstration publique à Pouilly-le-Fort pour montrer l’efficacité du vaccin contre le charbon.
1885 : Première vaccination humaine contre la rage pratiquée sur le jeune Joseph Meister.
1888 : Inauguration de l’Institut Pasteur.
1895 : Décès au Domaine de Villeneuve-l’Etang, à Ma[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Vin, bière et fermentation, l'héritage de Pasteur VIDEO. La chronique de Camille : Pasteur a-t-il tué le fromage, le vrai ?L'histoire du BCG, le vaccin le plus utilisé au monde et 100% made in FranceSe laver les mains pour sauver des vies : merci SemmelweisINTERVIEW sur l'expo du moment "Pasteur, l'Expérimentateur"