Publicité

L'OL fixe le timing pour l'avenir de Pierre Sage

La décision de prolonger Pierre Sage à son poste d'entraîneur de Lyon sera prise en fin de saison, a déclaré ce lundi le directeur sportif de l'OL, David Friio. Le coach de 44 ans a pris la succession de l'Italien Fabio Grosso le 30 novembre dernier. Il est le troisième entraîneur de la saison après Grosso et Laurent Blanc qui avait débuté le championnat, si l'on excepte le court intérim de Jean-François Vulliez, l'espace d'un match contre Le Havre (0-0).
"Pour Pierre, nous prendrons une décision en fin de saison. Le club se posera et étudiera la meilleure chose à faire", a souligné David Friio sur l'antenne d'OL Play, la web TV du club rhodanien. "Quand il arrive, c'était au match le match. Il voulait aider le club et on avait ciblé que c'était lui qui prendrait en main l'équipe mais on avait pas l'idée sur le long terme. Maintenant, il est installé. Il a totalement basculé avec un costume de coach", a poursuivi le dirigeant.

"Pierre Sage progresse de jour en jour"

Vainqueur de Toulouse, vendredi en Ligue 1 (2-3), Lyon est remonté de la dernière place du classement au 10e rang avec 34 points. Avec Pierre Sage sur le banc, l'Olympique lyonnais a pris 27 points en douze matches contre 7 seulement sur les quatorze premières journées. Le technicien lyonnais avait fixé à 35 le nombre de points nécessaires pour le maintien. "Pierre est quelqu'un de posé et très intelligent. Bien sûr il n'avait pas l'expérience du haut niveau et de la gestion d'un groupe comme n°1. On discute quotidiennement avec lui. Il est très réceptif et très intelligent. Il percute tout de suite et progresse de jour en jour. Ses prises de parole ne sont plus les mêmes qu'au début. Et c'est vraiment encourageant", a encore confié David Friio.

Des diplômes d'entraîneur à passer

Pierre Sage doit néanmoins désormais passer son Brevet d'entraîneur professionnel de football (BEPF) obligatoire pour diriger une équipe professionnelle (L1, L2 ou National) sans quoi l'OL est astreint à une amende de 25.000 euros par match disputé sans être en règle. "L'OL soutient totalement cette initiative et c'était dans la logique. A partir du moment où on s'engage avec Pierre sur la fin de saison, il était naturel de s'engager aussi à ses côtés et de pousser pour l'inscrire à la formation pour obtenir le diplôme. Le club le soutient totalement dans sa démarche", a ajouté David Friio.

Article original publié sur RMC Sport