• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Législatives: en Haute-Garonne, une députée Ensemble élue avec seulement trois voix d'avance

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Monique Iborra, députée Ensemble de la 6e circonscription de Haute-Garonne. - THOMAS SAMSON / AFP
Monique Iborra, députée Ensemble de la 6e circonscription de Haute-Garonne. - THOMAS SAMSON / AFP

Chaque voix compte. Monique Iborra l'a bien compris ce dimanche, lors du second tour des élections législatives. La députée sortante de la 6e circonscription de Haute-Garonne, soutenue par Ensemble, a été réélue avec seulement trois voix d'avance sur son concurrent socialiste (Nupes) Fabien Jouvé.

Au premier tour, Monique Iborra était légèrement arrivée en tête avec 18.437 voix et 30,27% des suffrages, suivi de peu par Fabien Jouvé et ses 17.904 voix (29,39%)

Un recomptage possible

Les deux candidats ont gagné des voix pendant la campagne de l'entre-deux tours et le socialiste a bien failli rattraper son retard. Mais selon les données du ministère de l'Intérieur, Monique Iborra arrive en tête et est élue ce dimanche députée, avec 27.569 voix contre 27.566.

Cette situation n'est pas inédite. Dans la 5e circonscription du Loiret, Anthony Brosse (Ensemble) a battu Valentin Manent (RN) avec seulement 11 voix d'avance. Dans la 8e circonscription de Seine-et-Marne, ce sont 4 voix qui séparaient Hadrien Ghomi (Ensemble) d'Arnaud Bonnet (Nupes).

En cas de victoires très serrées comme celles-ci, il est possible pour le perdant de déposer un recours et de faire éventuellement procéder à un recomptage des voix.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles