Kohlantess, une compétition imaginée pour réunir la jeunesse et la police

DIVERTISSEMENT - Joute équestre, paintball, football, bataille dans l’eau... les épreuves se suivent et ne se ressemblent pas. Ce n’est pas Koh-Lanta mais Kohlantess, une compétition imaginée par Djibril Dramé, 29 ans, commercial en télécommunication et vidéaste amateur.

C’est en 2019 qu’il a créé ce jeu réunissant les jeunes de son quartier qui s’affrontent lors d’épreuves par équipes inspirées par internet et la télévision. Le succès est immédiat. Rapidement, des jeunes venus de toute la région viennent jusqu’au quartier des Groux à Fresnes (Val-de-Marne) pour participer.

Le dernier tournoi, qui s’est tenu début début juillet, a opposé deux équipes inattendues. Les jeunes des Groux ont affronté les policiers de la BTC Nord emmené par Rida. Très actif sur les réseaux sociaux, ce policier tente de renouer le dialogue avec la jeunesse. Plus d’une vingtaine de policiers était présent pour participer ou supporter les collègues. Les policiers de Fresnes ont également fait le déplacement pour montrer leur soutien à l’initiative.

Recréer du lien social

Djibril Dramé redoutait la rencontre entre les jeunes et la police mais le tournoi s’est déroulé dans une bonne humeur contagieuse et sans qu’aucun incident ne vienne gâcher la fête. L’objectif est atteint: montrer que ces deux groupes peuvent bien s’entendre pour ainsi faire baisser les tensions qui peuvent exister.

Devant le succès de son concept, Djibril Dramé souhaite continuer de grandir en se professionnalisant davantage et en continuant le tour des quartiers de France qu’il a entrepris. Il s’est rendu à Perpignan, Marseille et Strasbourg où il a rencontré des personnalités de la ville.

À voir également sur Le HuffPost: Dans “Fort Boyard”, les tigres en 3D ressembleront à ça

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles