Kim Kardashian invitée à Harvard pour parler de Skims, sa marque de vêtements

Photo
Capture écran Instagram de Kim Kardashian

PEOPLE - Kim Kardashian a son propre cours à la prestigieuse université Harvard. Vendredi 20 janvier, la star de la téléréalité et fondatrice de la marque Skims est intervenue pour un séminaire auprès d’étudiants en commerce afin que ces derniers en apprennent plus sur son entreprise à succès.

« J’ai parlé à la Business School de Harvard pour un cours appelé ’Moving Beyond : DTC [Direct to consumer, ou direct au consommateur en français]’ », a écrit Kim Kardashian dans un post Intagram accompagné de plusieurs photos où elle pose sur le campus de l’université.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

« Le but de ce cours était d’en savoir plus sur Skims [sa marque de vêtements], alors mon partenaire Jens [Grede] et moi avons parlé de notre marketing, de nos challenges, et de nos plus belles victoires. Je suis tellement fière de Skims et imaginer que c’est un cours à Harvard, c’est juste fou ! », a-t-elle pousuivi, avec le mot-clé « bucketlistdream » (liste des choses à faire avant de mourir).

Skims évaluée à 3,2 milliards de dollars

D’après le journal local le Boston Globe, Kim Kardashian intervenait en fait dans le cadre d’un programme de cours intensifs, et était invitée pour l’une des leçons à parler de son entreprise, évaluée à 3,2 milliards de dollars en 2022 par Forbes.

Après 1 h 45 passée sur le campus, selon la chaîne NBC10Boston, elle a été filmée à la sortie de son cours, et a encore remercié ceux qui ont permis sa venue comme vous pouvez le voir dans les images ci-dessous.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si des critiques sur sa présence dans l’université ont fleuri sur les réseaux sociaux, Liz, qui a participé au séminaire, était ravie. « Je pense que beaucoup de gens ne la respectent pas alors qu’elle co-gère une entreprise qui vaut plusieurs milliards de dollars », a-t-elle déclaré à la chaîne. « Juste d’apprendre que quelqu’un a réussi à bâtir un business avec autant de succès était très excitant », a-t-elle ajouté.

À voir également sur Le Huffpost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi