Karine Le Marchand amusée par sa fille Alya : ongles fluo et casquette panthère, l'ado l'impressionne

En 2002, Karine Le Marchand devenait maman d'une petite fille prénommée Alya. Un bébé miracle pour l'animatrice qui a eu quelques difficultés à tomber enceinte et qui avait failli recourir à une PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour devenir mère. Comme souvent, c'est lorsqu'elle a commencé à ne plus y croire que sa fille est arrivée naturellement, sans aucune aide médicale. Très discrète sur sa précieuse fille dont elle ne dévoile que très rarement des images, l'ex de Joeystarr a pourtant partagé une vidéo d'Alya le 31 juillet 2022 sur Instagram.

Apparemment sur le point d'embarquer pour un vol, Karine Le Marchand et Alya se sont posées dans un café dans l'aéroport de Paris Orly. Sur la table, thé glacé, cafés et sundaes. Admirative de la dextérité de sa fille avec son téléphone portable, l'ancienne animatrice des Maternelles l'a filmée en train de pianoter sur son portable avec ses longs ongles bleus fluos. "Ma fille... Mais comment fait-elle pour texter aussi vite ?", s'étonne l'animatrice de L'amour est dans le pré. Sur la vidéo, le visage d'Alya est dissimulé mais on aperçoit sa longue chevelure brune caramel sous une casquette noire à logo panthère. Stylée, la jeune fille porte également un tee-shirt noir de la marque Palm Angels.

Quid du père d'Alya ?

Maman solo, Karine Le Marchand s'est séparée du père d'Alya peu de temps après sa naissance. Celui-ci vit désormais à l'étranger. "Je me suis séparée du...

Lire la suite


À lire aussi

Karine Le Marchand : Sa fille Alya à l'honneur en photos et message aux "pères absents"
Sylvie Vartan : Sa fille Darina fait sensation dans un maillot vert fluo
Karine Le Marchand : Rare et exceptionnelle photo de sa fille Alya, une magnifique jeune femme

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles